Programme des randonnées locales 2020

Découvrez le programme des sorties de l’antenne de la Loire en 2020.

Pour partager des randos entre personnes handicapées et valides, découvrir la joëlette (fauteuil adapté à la randonnée), contactez nous !

Vincent au 06 89 75 02 13, mail vincent.ponceau@free.fr
Jean-Paul au 06 74 24 64 39, mail jeanpaul.cizeron@orange.fr

Les randos de notre antenne sont gratuites (hors participation aux éventuels frais et covoiturage).

Participer à plusieurs sorties ou à un séjour implique l’adhésion à Handi Cap Évasion.

Pour les randonnées, toutes les informations utiles (Le jour, l’heure et le lieu de rdv, etc.) vous seront communiquées quelques temps avant par téléphone ou email par l’organisateur.

Prévoir un pique-nique tiré du sac excepté lors des randos-campagnardes (les ravitaillements sont sur le parcours).

Ci-joint découvrez le programme des sorties de l’antenne de la Loire de l’année 2020 !

Partager

Brame du cerf, météo d’hiver

Chalinargues, 1 100 m d’altitude. Histoire de prendre le frais durant cette canicule d’automne. Ce fut une réussite : 1 degré et neige fondue au programme !

Quant au brame : si tu ne l’as jamais entendu, tu ne peux l’imaginer. Et quand tu l’as entendu, tu ne peux plus jamais l’oublier.

Rendez-vous le vendredi 25, quand on peut/veut.

Ça donne une arrivée échelonnée entre 16h le vendredi et ... 24h plus tard pour les meilleures.

Qu’importe : le ton est donné assez vite chez Josie, la tenancière du bar du village. Puis dans le gîte où chacun sort son pique-nique du panier.

Rosario et Patty accueillent aussi leurs amis de longue date, qui nous annoncent au passage qu’il pleuge ... Forcément, avec si peu de degrés la neige ne pouvait être loin !

Autant vous dire que le premier brame, en soirée, est soigneusement oublié.
Mais 5 courageux se lèveront de grand matin, à l’heure où l’aube, le givre et par endroits la neige blanchissent la campagne.
Les cerfs sont là, ouf !

La météo n’incite pas à la balade mais la quantité de nourriture ... Il faut sortir pour arriver au bout de la montagne.

Fraîcheur, humidité, mains sous les aisselles, jambes sous les capes polaires, bonnets sur le nez ou pas loin : pas de doute, l’automne est (enfin) là.

De loin en loin nous avons des nouvelles de Rose et Juliette : parties à 12h30 de Saint Étienne, en théorie, nous prenons les paris et les rumeurs courent. Vont-elles arriver pour le goûter ? De bonne humeur ? AVEC le goûter ? A l’heure ? Les avis et les fausses infos vont bon train.

Qu’importe ! C’est en bonne compagnie que nous vagabondons au gré des sentiers. Pas de gros dénivelés mais des terrains variés alternant prés, forêts, bitumes et ... demi-tours. Nous terminons cette journée au bord d’un lac, sous la pluie, avec l’arrivée de nos retardataires. Elles kidnappent l’intendante et s’esquivent aussi vite, bravo !

De retour au gîte, les douceurs, la chaleur, les boissons, réchauffent nos cœurs et nos membres.

Nous finissons d’investir les locaux à sommeil, parfois avec un peu de fantaisie.

Le repas voit revenir la joyeuse bande de Rosa et c’est dans les rires, les blagues et les histoires incroyables (celle du Kraken du Canapé est conseillée à tous) que nous savourons le couscous de Patricia. Grand merci à elle !

Ce coup-ci les troupes sont motivées et 4 voitures se dirigent vers les spots à brame. Le premier est peu fructueux : un cerf immobile se laisse observer longuement puis se transforme en buisson, nous confondons le brame du cerf et le brame d’Esther, et Jean-Paul nous impressionne avec sa panoplie optique en vain.

Rosa, devant notre persévérance, finit par nous emmener au bout de la nuit ET ! Là où ils en avaient entendu le matin. Quel hasard ! Ils étaient de nouveau là dites donc ! Pour les néophytes ces cris marquent les esprits : mélange d’ogre sadique, d’ours mal léché et de sanglier fou, il faut dire qu’on comprend sans peine la frayeur de quiconque ne connaît pas et pensait faire une balade nocturne.

Le retour est tardif mais joyeux et l’on se promet d’y retourner à l’aube, histoire d’apercevoir les bêtes, ce coup-ci.

Bien évidemment la nuit est alors très courte pour ceux qui assument l’idée mais qu’à cela ne tienne : quand on a l’occasion d’assister au brame du cerf, qu’importe la fatigue engendrée. Et puis, on est à HCE : les thermos, les doudounes, tarps, couvertures de survie et autres bonnets, on connaît !

C’est donc bien équipés que certains bravent les quelques degrés et la brume matinale pour écouter un concert si particulier et incertain qu’il n’en est que plus magique.

Ce coup-ci, nous nous rendons directement sur place et bien nous en a pris. Selon Rosario, c’est une représentation exceptionnelle qui nous accueille. Plusieurs cerfs brament, certains tous proches. Ils se répondent et se provoquent pour obtenir les faveurs de la dizaine de biches que nous apercevons. Les mâles, bien que moins visibles, se laissent également dévoiler et se déplacent sous nos yeux. L’aube se pointe et avec elle se termine ce récital étonnant.

Nous retournons au gîte ravis et certains ... se recouchent non sans avoir levé les autres avec un brame plus vrai que nature :-D

La rando dominicale s’annonce vraiment pluvieuse et fraîche. Cumulée avec la nuit de quelques heures nous faisons le choix d’être raisonnables : une balade réduite nous mène à une excellente fromagerie accolée à une grande étable. Vaches, salle de traite, veaux nouveaux nés et chats nous accueillent au sec. Les emplettes de chacun durent près d’une heure, les paniers sont de nouveaux remplis !

Un dernier repas partagé puis ce sera le retour dans nos pénates réciproques.

Merci à Rosario et Patricia pour cette belle organisation. Merci surtout d’avoir cru jusqu’au bout que nous aurions le droit de faire ce we. Ces moments sont précieux et le deviennent encore un peu plus en ce moment.

Partager

Week End dans le Forez, Chapouilloux, 15-16 février 2020

Le samedi rendez-vous est donné à 10h entre le gîte de Chapouilloux et les pistes de ski de Chalmazel, à 10h30 chacun arrive du Puy de Dôme, de l’Isère, du Rhône et bien sûr de la Loire ...
Le week end raquette se transformera en week end rando printanier.
Après un petit café rhum pour certains le départ est donné à 11h . Nous aurons 3 Joëlettes avec comme passager Roxane, Laurent, Paul et entre 24-26 accompagnateurs. La rando de 13km démarre tranquillement dans les bois, avec des passages sur les pistes de ski et quand même un peu de neige enfin une plaque qui permettra quand même de tester sa fraîcheur.
Puis après un peu plus d’une heure de marche nous nous arrêtons à côté de la jolie "loge de la Morte" où nous pique-niquons au soleil.
L’après-midi continua tout aussi tranquillement dans la bonne humeur jusqu’aux jasseries de Chassirat.
En fin de journée nous retrouvons les voitures pour récupérer les sacs et montée au gîte en Joëlette, seul le camion transportera nos affaires. Après un bon repas, la soirée sera animée par des parties de jeux.

Au petit matin les plus courageux ont dormi dehors et profité d’un magnifique lever de soleil. Une fois un petit déjeuner gargantuesque, nous démarrons par une bonne petite montée à travers bois pour rejoindre les paysages dégarnis des Hautes Chaumes et arrivée au col du Béal.
Pour cette journée nous a rejoint Joakim un tout jeune accompagnateur de 9 ans, il prendra sa place à l’avant de la Joëlette, il nous impressionnera tous.
Le vent ne nous épargne pas mais nous grimpons encore un peu jusqu’à la Roche Courbe pour admirer la superbe vue sur toute la chaîne des Puys et de l’autre côté une vue sur les Alpes.
Nous rejoignons la salle hors sac pour le pique-nique et retour au gîte pour le 16h et le rangement.

Merci à Jean Paul pour l’organisation de ce beau week-end et merci a chacun. Comme dans tout bon week-end HCE, la bonne humeur, la joie, les rires étaient au rendez vous.

Partager

Week-end du 14-15 septembre 2019 : Le Puy de Lumière

En ce samedi 14 septembre le rendez-vous est donné, par l’antenne de la Loire, à 17h au Puy en Velay dans la Haute-Loire. Nous nous retrouvons 25 accompagnateurs, 4 passagers Joëlette, 2 personnes handis marchant, arrivant de plusieurs départements :Haute Loire, Loire, Rhône, AUVERGNE (oui, c’est un département !), Drôme, Ardèche. Chacun est content de se retrouver…

Les Joëlettes sont montées, les passagers s’installent. Cette fin de journée nous mènera dans les rues du Puy en Velay qui ne sont pas de tout repos, pavés, escaliers, montées, descentes… vers 19h30 nous nous arrêtons pour une pause pique-nique dans un parc de la ville, quelques gouttes nous font douter de la belle météo annoncée, nous nous mettons à l’abri sous un arbre.

A 21h, la pluie a cessé et nous pourrons profiter pleinement des spectacles de lumière sur les façades des monuments du Puy. Nous déambulons avec nos frontales dans les rues avec des pauses pour admirer plus de 5 animations, sur la façade du musée Crozatier, sur l’Hôtel de ville, sur la Cathédrale, sur le Rocher Saint Michel d’Aiguilhe…

Nous rejoindrons les voitures aux environs de 23h15 pour nous rendre au village de Saint-Jeure notre lieu d’hébergement pour la nuit et le lieu de départ de la balade du lendemain.

Après une courte nuit, un bon petit déjeuner,…

… nous partons doucement pour une randonnée dans la forêt alti-ligérienne, une balade ombragée (car le soleil est bien présent aujourd’hui) qui nous mènera au pied du Pic de Lizieux où nous ferons une pause pour pique-niquer avec une très belle vue sur la Haute-Loire, le mont Mezenc…

Certains ont encore envie de grimper un peu, nous partons donc pour un aller-retour dans un chemin très accidenté jusqu’à un premier palier du pic où nous pourrons voir le Mont Gerbier de Jonc. Une fois ce passage technique passé, nous retrouverons des chemins forestiers beaucoup plus roulants. Nous profitons des sous-bois pour quelques petites pauses « mûres ».

A 17h, de retour au lieu d’hébergement, avant que chacun reprenne la route, nous partageons une dernière petite bière ou un petit jus de fruit et les restes de gâteaux.

Merci à Serge et merci à tous pour ce beau week-end de randonnée et culturel.

Partager

Sortie du 11 mai 2019 entre Saint Pierre de Bœuf et Malleval

Malgré un temps incertain, le rendez- vous est donné à 9h à Saint Etienne. Nous remplissons les voitures et nous partons pour Saint Pierre de Bœuf dans le sud du département, où nous espérons qu’en passant de l’autre côté du Pilat le temps sera meilleur. Nous nous retrouvons au bord d’une rivière où le reste de la troupe nous rejoint, Anne Marie et Guy ont prévu le café et un gâteau pour démarrer la journée !
Nous serons 2 passagers joëlettes et 16 accompagnateurs à s’élancer pour cette randonnée que nous a prévu Dominique.
Nous profitons du soleil que nous avons rejoint dans le « sud » pour un départ tranquille en passant dans le village de Saint Pierre de Bœuf où certains auraient plus envie de faire des pauses dans les caves à vin que de partir pour la rando…
Nous grimpons sur de beau petit chemin orné de coquelicots avec une super vue sur la vallée du Rhône, le rythme est tranquille avec de nombreuses pauses.

Puis après une petite descente qui nous amène au pied du village de Malleval, nous passons un petit pont bucolique avant de démarrer une montée d’escaliers et la montée des cactus (un petit sentier étroit entouré de cactus, attention de ne pas poser les genoux ou les mains dans l’effort !) Nous arriverons sans grosse piqure en haut de la montée, le soleil s’est mis à bien cogner. Après une petite pause et un peu de crème solaire, nous repartons pour rejoindre notre lieu de pique-nique.

Ce petit promontoire nous offre un beau panorama sur le village, la vallée du Rhône, les vignes avant que le ciel ne s’obscurcisse.

Nous repartons avec les imperméables jusqu’au village, seules quelques gouttes nous atteignent avant de nous réfugier dans la petite église où nous échappons à une bonne averse. Quand celle-ci se calme, nous repartons et nous terminerons la balade au milieu des vignes, sur un terrain vallonné entre soleil et petites averses de pluie.

Merci à Dominique pour l’organisation de cette journée !

Partager

Programme des randonnées locales 2019

Découvrez le programme des sorties de l’antenne de la Loire de l’année 2019


Pour les randonnées, toutes les informations utiles (Le jour, l’heure et le lieu de rdv, etc.) vous seront communiquées quelques temps avant par téléphone ou email par l’organisateur.

Prévoir un pique-nique tiré du sac excepté lors des randos-campagnardes (les ravitaillements sont sur le parcours).

Les randonnées de notre antenne sont gratuites (hors la participation aux frais de covoiturage et la participation aux éventuels frais divers).

Participer à plusieurs sorties ou à un séjour implique de prendre l’adhésion à Handi Cap Evasion.

Ci-joint découvrez le programme des sorties de l’antenne de la Loire de l’année 2019 !

Partager

Page 1