Handi Cap Evasion

Tour des lacs du Carlit du 04 au 11 juillet 2015

Rubrique: Reportages 22 juillet 2015

"Disi Sioul" (maison calme, tranquille ou parfait en breton) gîte d’étape situé à Targassonne dans les Pyrénées Orientales, est l’endroit idéal qu’il nous faut pour débuter ce séjour en plein cœur de la Cerdagne à 1 700 mètres d’altitude, accueilli par nos hôtes Sophie, Stéphane et Cloé, on se sent tout de suite à l’aise et prêt à crapahuter...

Après une première journée d’initiation "à la Stéphane" qui se transforme vite en une journée de perfectionnement, le groupe est tout de suite mis dans l’ambiance pour une semaine sportive où pas l’ombre d’un nuage (ou si peu) ne viendra rafraichir cette belle équipe de 21 personnes (quand même).

Sous un soleil de plomb et une température qui tournera autour des 30° tout au long de la semaine, nous commencerons par traverser les Chaos de Targassonne en sinuant entre ces énormes blocs de granite dont on se demande comment ils ont bien pu arriver là ?

La semaine se poursuit et je laisse Bernadette nous résumer le troisième jour :

"8h12 ! Nous allons cheminer dans cette montagne, goûtant les odeurs, les jeux de lumière, les souffles qui s’échappent dans l’effort. L’humour ne quitte pas ma joëlette, Léoplod ou "Pol" ayant toujours "une mention spéciale" à ajouter... Sapins, roches, graminées, au loin le Carlit, un sentier de sable dans la verdure, quelques lupins roses et bleus et arrive la "pause graines" face aux montagnes. Alex joue des bras avec son pédalier et la joëlette grimpe à flan de talus. Les efforts redoublent sur ce chemin de roches qui entravent la montée, attelage ou parade, tous conjuguent leurs muscles.

Et le groupe s’installe dans une clairière ombragée, le pique-nique sort des sacs, rafraîchissant, alors que l’air reste chaud.

Puis "torrent de cailloux", épineux, rhododendrons viendront à bout des jambes meurtries pour une descente vers les lacs. Une nappe bleue s’offre à nous sous ce soleil radieux ; des rochers lisses pour se sécher et l’eau nous chante sa plus belle chanson, alors l’inévitable se produit, plusieurs d’entre nous se baignent. Et moi, sans pouvoir ni marcher ni nager, avec mes jambes "de bois", j’ai goûté les délices de l’immersion, fraîche et si douce à la fois… Les libellules "mignardises" d’un bleu vif, butinant les lichens, viennent danser et s’offrir une pause de star à mon objectif.

Le groupe repart joyeux, même Béatrice s’essaye à la direction de la joëlette de Stéphane sur les chemins de pâtures où de splendides chevaux font conversation. L’approche du barrage des Bouillouses nous amène au refuge où une tablée vite dressée sera le prélude d’une nuit magique resserrant les liens. Nuit étoilée aux cieux comme au cœur. Un grand merci s’impose pour ce nouveau jour de bonheur !"

Nous aurons l’occasion d’ouvrir de nouveaux parcours (pour la plus grande joie de Stéphane et la fierté de l’équipe) notamment près des lacs inférieurs : la Pradeil, le Neigre et le Long. Voici le témoignage de Sandrine & Alexandre pour cette journée :

"Après une nuit étoilée au refuge de Farnails près du barrage des Bouillouses, nous voilà repartis en direction de Targassonne par un chemin dit "panoramique" par sa vue sur le pic du Carlit et ses pics alentours. Grâce à la volonté de tout le monde, nous allons longer l’étang "Le Long" au travers des rochers, petites marches, grandes marches, pentes descendantes, etc… Nous ferons une pause bien méritée, afin d’attendre le reste du groupe et nous remettre de nos efforts dans une zone plus ou moins plate. Et là, nous sommes époustouflés et sans voix devant la beauté du lieu, laissant place aux émotions pour certains d’entre nous, nous laissons parler la nature, un petit de coin de paradis.

Quelques minutes plus tard, nous poursuivons notre périple en direction d’un autre lac… toujours aussi beau, pour faire la pause méridienne. Ensuite, nous reprendrons les sentiers pour regagner notre lieu de villégiature chez Stéphane, Sophie, Cloé sans oublier Panda."

Mais nous ferons aussi une mauvaise rencontre en fin d’après-midi sur un sentier ombragé : les moustiques. Certaines et certains s’en souviennent encore, les bras ressemblant aux plaines de Verdun !

Une petite excursion à la frontière espagnole pour découvrir Puigcerdà et sa vieille ville ainsi qu’une petite visite de la curiosité Cerdane, un village espagnol au milieu de la France "Livia", permettrons aux jambes et aux bras de récupérer.

Pour le dernier jour, "la balade" nous permettra de rencontrer les drôles d’oiseaux du pic des Moros, les parapentistes et les vautours fauves. Puis une descente "free-ride" en passant à proximité de la station solaire Thémis.

Mais voilà comment Fabienne (premier séjour) a vécu ce vendredi :

"Fin d’une semaine faite de parcours variés, nous voici déjà au dernier jour de randonnée. (Le temps passe trop vite). Pour ménager nos organismes, nous ne prenons le petit déjeuner qu’à 9h. Le temps de nous préparer et nous voilà partis sur le coup des 11h pour une journée plutôt calme.

Nous rejoignons une grande piste à flan de montagne qui nous conduit au fond d’une vallée avec pique-nique au bord de la rivière Angoustrine. L’après-midi débute par une longue montée sous une forte chaleur, heureusement sur un chemin très roulant et partiellement ombragé.

Pause au petit col, quelques échanges de "chapeaux d’eau" dans la joie et la bonne humeur pour le plus grand plaisir de Cloé et descente toujours en "free-ride" sur Dorres. Malheureusement, les bains chauds seront pour une autre fois compte tenu de l’horaire tardif.

Retour au gîte et apéro dans la bonne humeur. Tour de table, ambiance fin de séjour où chacun commence à rassembler ses affaires et pense au retour du lendemain. "C’était bien, c’était chouette, on y retournera…"

Encore un grand merci à toute l’équipe : Stéphanie et Sonia (les two sisters inséparables), Jean-Luc et Fabienne pour son1er séjour, Denis, Frédéric, Gilles, Brigitte ; l’équipe belge pleine d’humour : Cécile, Marianne, et ses costauds : Stéphane, Léopold, Christian, Alain qui ont eu la gentillesse de nous faire goûter différentes versions du breuvage national belge plus communément appelé bière !

Les personnes à mobilité réduite pour lesquelles c’était leur 1er séjour : Alex et Sandrine (nos tourtereaux), ainsi que les personnes handicapées marchantes : Nicole et Béatrice qui ont été enchantées, sans oublier Bernadette la contemplative.

Manuel notre intendant auvergnat (ah l’aligot de Manuel !), Stéphane notre guide free-rider, Sophie pour son hospitalité, sa chaleur et son sourire, Cloé pour ses histoires de Schtroumpf et sa mousse au chocolat (mmmmhh), sans oublier Panda qui est très joueur (surtout avec vos chaussettes)... Une belle équipe humaine et chaleureuse à qui Bernadette voudrait rendre hommage :

J’ai eu la chance de partager avec vous :

- une nature généreuse dans ses chaos ensoleillée à souhaits,

- une ambiance joyeuse, communicative,

- de l’humour comme éclats de pépites,

- des bolées pique-nique rafraîchissantes,

Merci MANU, j’ai optimisé mes restrictions !

- des tablées pétillantes, colorées, joyeuses,

- des attentions bénéfiques, du confort, des gestes attentionnés ou astucieux pour ascenseurs improvisés

- le grand bien-être des douches offertes, réparatrices,

- le souffle qui rythme vos pas dans la côte,

- la menuiserie sur mesure pour un pied fou qui chahute en joëlette,

- les ablutions régénératrices dans lacs ou ruisseaux, renouvelées,

- le refuge, petit joyau où la complicité s’enchaîne, même si "l’ultime couche" attribuée d’office en prive bien d’autres

- les plongées lumineuses dans vos yeux rieurs,

- fleurs, papillons et pauses PHOTO ! Et là, vous n’allez pas être déçus.

UN GRAND MERCI POUR CES INSTANTS MAGIQUES J’AI SU VOIR DE BELLES PERSONNES JE SUIS HEUREUSE DE CE QUE VOUS M’AVEZ OFFERT ET À MON TOUR, JE VOUS OFFRE L’HISTOIRE DE VOS PAS

Bisous "ensoleillés" de Bernadette et pensées spéciales à Stéphane, Sophie, Cloé et Panda...


François

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

16 janvier 2017

Il manque encore 6 accompagnateurs (bénévoles) pour compléter les équipages qui participeront à la traversée de la Baie du Mont Saint-Michel.

Inscrivez-vous vite !

>> Traversée de la Baie du Mont Saint Michel

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires