Handi Cap Evasion

Haute Ubaye du 12 au 18 août 2017

Rubrique: Reportages 7 septembre 2017

Début de séjour HCE comme il se doit : des imprévus, mais dans la bonne humeur :
- Annulation de dernière minute d’une passagère joëlette, remplacée la veille du départ par Sabine, non voyante.

- La voiture intendance qui ne parvient pas à monter jusqu’au camp de base

- Le réchaud à gaz qui ne démarre pas…

Le repas se termine dans la nuit, la vaisselle se fait dans l’eau glacée du torrent.

Mais tout est bien qui finit bien : de magnifiques étoiles filantes avec de très belles traînées éclairent notre première soirée

Nous sommes 22 : Yannick (accompagnateur), Edith (intendante), Bernard, Yves, Lise, Noémi, Louise, Jean-Luc, Hélène, Lysiane, Dominique, Rémi, Flore, Clément, Vincent, Livia (AA) ; Sabine et Paul (HM) ; Isabelle, Lionnel et Erwan (PJ). Et Charlot, bien sûr (ATAMR : Accompagnateur Très Actif Mais Rêveur).

Dimanche 13/08/17

Journée prise en main des joëlettes autour de Fouillouse, nous prenons les 4, ce qui en laisse 2 pour qu’une fois ne soit pas coutume, les accompagnateurs actifs testent eux aussi le transport en joëlette sur un chemin forestier, puis un sentier pour la descente. Isabelle marche très bien en montée, nous sommes donc relativement « légers ». Le « test technique » est passé (ou comment prendre les rochers difficiles à côté du sentier lisse), nous sommes prêts pour les jours futurs ! Belle entente entre tous, passagers comme accompagnateurs. Le soir, nous recevons une visite inopinée de Jocelyne et Marie (habituées de HCE), qui randonnent avec des personnes à déficience visuelle, dans le cadre des activités de l’association GTA Handic’Alpes, groupe qui passe la nuit juste ici !

Lundi 14/08/17

Départ de Fouillouse (1910m) avec 3 joëlettes pour le bivouac au pied (2660m) du Brec de Chambeyron, avec passage (et pause bière, chocolat, nougat) au refuge de Chambeyron (2626m).

Un passage technique sur des rocher : les tireurs ont bien guidé, les passagers ont bien pédalé et fait confiance, les conducteurs ont bien équilibré, les assureurs ont rassuré.

La baignade initialement prévue au lac en aval du refuge ne tente personne, il fait bien trop froid !

On a craint la pluie de fin d’après-midi, finalement c’est soleil souvent couvert. Nous bivouaquons à côté de la rivière, sur du Trias (des schistes d’environ 250 à 200 millions d’années), dominé par du calcaire Jurassique formant les falaises du Brec (200 à 150 millions d’années).

Mardi 15/08/17

Givre pendant la nuit, les dormeurs à la belle ont eu un peu (beaucoup) froid. Sous la bâche, ce sont les glissades successives de matelas et la toux glaireuse de Noémi qui rendirent la nuit compliquée. Le matin, problème digestif d’un des membres de l’équipe : 3 accompagnateurs restent au camp avec lui pour la matinée. Les autres montent au lac des 9 couleurs et rejoindront le bivouac à midi pour pique-niquer et le démontage. Le lac est assez grand, mais finalement moins coloré que le petit en contrebas. Charlot débâté se croit en vacances et se montre un peu… pensif, où alors admire-t-il le paysage ? La descente de retour vers Fouillouse est longue, avec une seule pause après le pique-nique. Nous arrivons épuisés.

Mercredi 16/08/17

Départ pour un second bivouac après une nuit pluvieuse, le soleil accompagne finalement le départ. Jolie montée roulante le long de la rivière dans une forêt de mélèzes. La montée est plus rude par la suite, nous reprenons des forces avant la partie raide et technique qui nous mène à un petit lac pour pique-niquer : le coin à l’abri du vent, l’eau est fraîche mais tellement bonne pour une baignade après cette montée ! Nous rejoignons le GR 5 pour une fin de montée jusqu’au col de Vallonnet puis la descente de l’autre côté. Le ciel est menaçant : nous montons jusqu’au baraquement (ancienne base militaire de défense de la frontière italienne du col de Vallonnet) vers 18 heures au lieu du bivouac initialement prévu au pied de la descente.

Malgré nos craintes, il y a non seulement de la place pour tout le monde, mais le ciel se dégage pour le dessert. Certains dormiront sous la bâche, d’autres à la belle, d’autres en dur. Mais avant, veillée improvisée autour du feu (presque éteint) avec force chants, partagée avec d’autres randonneurs de passage. Une très belle soirée !

Jeudi 17/08/17

Lever à 7 heures, entourés d’un paysage magnifique ; les montagnes s’illuminent avec le soleil matinal. Nous partons pour le col de Vallonnet où nous posons toutes nos affaires pour monter jusqu’au fort de Viraysse à la frontière italienne.

Nous redescendons pique-niquer au col, où nous regardons passer une famille avec ses deux ânes (déjà croisés la veille) dont l’un refuse d’avancer à la vue de Charlot. « Ouais, il a fait un pas ! ». Certains tentent de les aider en vain. Plus d’énergie dépensée à faire avancer l’âne qu’à porter les bagages ! Merci Charlot d’être beaucoup plus coopératif (du moment qu’on te laisse manger les chardons) ! La descente est raide, et rapide en dénivelé, nous arrivons à Larche.

Les conducteurs vont chercher leurs voitures à Fouillouse, les autre se baignent dans la rivière (bien plus chaude que les précédentes !). Humeur très joyeuse pendant le repas et la vaisselle. Nous sentons la fatigue qui s’accumule, dans une juste mesure pour stimuler la bonne ambiance du groupe !

Vendredi 18/08/17

Journée tranquille au fond d’un vallon du Mercantour. Accueillis par des marmottes, le chemin est roulant. La joëlette est pour tous : une aveugle, un malvoyant et une handicapée non marchante ont même eu l’ « inconscience » (qui sont donc les accompagnateurs qui ont osé laisser faire une chose pareille ?) de tirer les 80 kilos de Yannick guidés par un simple bip discontinu. Opération réussie, seuls les accompagnateurs actifs l’on fait tomber (délicatement, cela va sans dire) dans les orties !

Baignade et pique-nique près d’une cascade, repas du soir près d’un torrent avec bananes flambées très réussies par Edith et Bernard. Joyeux anniversaire Noémi !

Nous rentrons à la frontale pour notre dernière nuit en Haute Ubaye, à Larche. Voilà un séjour qui se termine tranquillement, où nous avons pu profiter de la bonne humeur de chacun, nous connaissant déjà mieux après cette superbe semaine !

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

19 novembre 2017

Quelqu’un a oublié à l’Assemblée Générale un boîtier Cobolt Speechmaster. C’est un appareil qui parle... ça doit servir aux personnes non voyantes... Si cette personne se reconnait, qu’elle contacte Simone à la Creuzette : 04 78 22 71 02 ou la.creuzette@free.fr

23 octobre 2017

Faire un don en ligne à HCE

Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez désormais nous faire un don en ligne.

Propulsé par HelloAsso

>> Faire un don en ligne

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2017