Championne du monde ! et d’Europe aussi, tant qu’à faire !

Rubrique: Reportages 21 septembre 2019

Élise a découvert HCE en 2011, avec le séjour Vanoise. Depuis, elle a fait 5 séjours et a découvert le monde du handisport pour son et notre plus grand bonheur !

Championne du Monde ... Ce n’est pourtant pas la première fois mais l’émotion semble rester la même. CHAMPIONNE .... du MONDE ! Oui, du MONDE. Du monde ENTIER !

En 2012, je faisais la Haute Ubaye et découvrais que je n’étais pas la seule licenciée d’un sport que je pratiquais depuis longtemps. Pour moi, il s’agissait des lancers en athlétisme. Dans la même activité, mais en demi-fond, se trouvaient Jacotte et Marie. Puis Élise s’est jointe à la conversation car elle débutait le triathlon et chacune trouvait que c’était plutôt un sport fun. Je faisais moi-même une version "débutants" le dimanche suivant le séjour (une semaine intensive, c’est pas vraiment un bon plan quand on nage presque comme une enclume ! ).

Sauf que ! J’avais un niveau régional en athlétisme, quand Jacotte et Marie se trouvaient sélectionnées en équipe de France à l’automne ...

Quant à Élise ... Une progression fulgurante lui permet de débouler en équipe de France où elle sera troisième mondiale dès 2014.
Puis cela s’emballe :
- Championne du monde 2017,
- Vice-championne du monde 2018,
- et, de nouveau, CHAMPIONNE DU MONDE 2019 !

Crédit photo : Marco Bardella
Crédit photo : Marco Bardella

Il y a des week-end où être au courant de l’actualité sportive peut mettre la banane durant des heures. Pour les autres jours ? Il y a ce site internet et les articles qui vous relatent ce que vous avez loupé !

Et puis, si jamais vous aviez loupé l’information du Championnat du Monde, Elise est retournée à l’eau peu de temps après : et HOP ! De nouveau CHAMPIONNE ! d’EUROPE ce coup-ci. Pour la première fois, elle réalise le doublé, et c’est fantastique !

Crédit photo : Marco Bardella
Crédit photo : Marco Bardella

Un grand grand bravo à toi, Élise, nous sommes très fiers de t’avoir comme marraine.
Et plein de courage et de motivation pour ce nouveau défi : l’aviron !
La catégorie d’Élise en para-triathlon n’étant pas retenue pour les prochains JO, elle va en effet écumer les bassins en étant SUR l’eau, ce coup-ci !

Partager

Autres articles dans cette rubrique