Handi Cap Evasion

Pari de fou... Fou de Paris !

Rubrique: Antenne d’Anjou 28 avril 2010

En ce week end Pascal, les cloches angevines sont arrivées sur Paris sous une pluie battante mais celle-ci n’a, en rien, affectée la motivation du groupe. Les viennoiseries englouties sous l’abri d’une bâche, nous voici partis à la conquête de « Paname »

La mise en jambe s’effectue tout de même avec le sourire dans le bois de Boulogne par des exercices de montée et descente de marches autour de la cascade.

L’échauffement terminé, tout le monde se met en file indienne. A nous la capitale !

Une fois le périphérique enjambé, nous sommes au cœur de Paris où nous découvrons successivement le Trocadéro, la Tour Eiffel, le Champs de Mars et sa multitude de touristes !

La pluie ne nous quitte pas mais ne nous coupe ni l’appétit ni notre motivation. Nous repartons d’un pas déterminé le long de la Seine avec d’un côté le Musée d’Orsay et de l’autre le Louvre.

Un peu plus loin, SURPRISE ! L’Assemblée Nationale nous attend pour une visite guidée sur l’invitation de M. Jeanneteau, député d’Angers. Après un passage épique des portiques de sécurité, nous pouvons garder nos couteaux et Philippe sa clé de 12…, nous entrons. Des pièces plus surprenantes les unes que les autres s’ouvrent devant nous mais la plus attendue est le fameux Hémicycle avec ses fauteuils rouges et sa tribune !

La ballade se poursuit accompagnée du premier rayon de soleil entre le grand et le petit Palais.

Enfin nous montons fièrement les Champs Elysées jusqu’à l’Arc de Triomphe en évitant précautionneusement les nombreux obstacles humains que nous croisons sur notre chemin. Pas le temps de faire de lèche vitrine, cependant GuiGui fait un arrêt forcé à la Boutique du club de foot local où il ne passe pas inaperçu… Allez le SCO !!

De retour au Camping, tout le monde se met à l’œuvre certains montent nos abris de fortune tandis que les autres sont à la « pluche ». Après un diner copieux nous nous glissons dans nos duvets.

Ce fut une vraie nuit parisienne agrémentée de bruits de klaxons et d’automobiles. Qu’importe tout le monde est motivé et se lève à l’aube. Aujourd’hui nous trichons un peu en prenant le métro parisien qui nous dépose au pied de la Bastille !

Nous déambulons sous les arcades de la place des Vosges, puis longeons le canal Saint Martin, le Cirque d’hiver et gravissons les Buttes Chaumont jusqu’à son point culminant : 101 m ce n’est pas rien !

Petit moment de lecture après un repas bien mérité.

Nous ne sommes pas au bout de nos peines côté ascension, voici venu le tour de Montmartre d’où nous découvrons une vue magnifique sur Paris !!

Le franchissement de la place des Tertres avec ses artistes a prouvé que les joëlettes sont à l’épreuve de tout, même des touristes, nous arrivons à nous glisser partout ! Après ce bain de foule nous redescendons via le jardin des Tuileries et le Louvre, et prenons le métro à Chatelet pour rejoindre le camping où une agréable soirée nous attend.

Pour cette dernière journée, la grasse matinée est offerte jusqu’à 7H30, quelle bonté d’âme ces organisateurs… ! C’est sous un soleil battant que nous démontons les tentes et prenons la direction de la Haute Vallée de Chevreuse. Fini l’asphalte parisien, la joëlette retrouve son terrain : la terre et le sable !!!

Après quelques passages techniques, nous avons besoin de refaire le plein d’énergie ! La pause déjeuner terminée, nous pouvons lézarder un peu au soleil.

Ensuite, direction le château de la Madeleine... Là encore la vue du sommet sur la Vallée vaut bien la peine de l’effort !

Le week end se termine, il faut maintenant se dire au revoir et à très bientôt. Quel Paris de Fou !

Textes et photos des Titis parisiens

Bravo et encore MERCI à vous 5 : François, Maud, Val, José et Sandrine !

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séours 2017