Rencontre avec nos amis espagnols, décembre 2022

Décembre 2022 Reportages

La pratique de la joëlette se développe en Espagne depuis plus de 10 ans. Du 08 au 11 décembre, des rencontres de "pratique de la montagne inclusive" se sont déroulées dans les massifs proches d’Alicante.

Deux membres de notre association ont participé à ces journées avec 35 espagnols représentants 4 associations de régions différentes (Alicante, Madrid, Barcelone et Léon).


Tout commence au refuge de l’Avaiol, situé dans une zone protégée au-dessus d’Elda-Petrer. Le refuge est entièrement accessible pour les personnes à mobilité réduite et remarquablement bien aménagé.
Une grande pièce va servir de salle à manger mais aussi de salle de projection et de réunion. Deux cuisiniers au talent remarquable vont nous préparer les repas et nous faire goûter toutes les spécialités de la cuisine espagnole.


C’est une initiative de l’association Cuenta Montes qui va pendant ces 3 journées permettre aux participants de mieux se connaître et d’échanger sur leur pratique de la joëlette mais aussi de la "barra" utilisée pour les personnes à déficience visuelle. Il s’agit aussi de recenser les différentes associations pratiquant la joëlette en Espagne (y compris sur les Canaries), de mieux connaître le réseau de refuges en montagne accessibles, et les différents parcs naturels.



Il y aura 2 journées de belles randonnées auxquelles vont participer 3 personnes en joëlette et 3 personnes non-voyantes.
- le 09 décembre boucle de 5 h pour découvrir l’arénal del Almorxo. Une dune en pleine montagne, loin de la mer, cela valait bien des explications géologiques.




- le 10 décembre : 7h et demie de marche pour une "traversia interrefugios" passant par les crêtes de Puça puis Mirabueno. Il y aura quelques passages acrobatiques pour atteindre les crêtes mais il y a aussi beaucoup d’accompagnateurs pour récupérer l’équilibre des joëlettes et tout va bien se passer.




Après 4 heures de marche nous atteignons le refuge du Perrio.
Les espagnols ne font pas les choses à moitié et c’est un vrai repas avec tapas, et spécialités espagnoles que l’on nous prépare. Comme le vent s’est levé et qu’il tombe une pluie fine, la pause au coin du feu va être appréciée.



Nous aurons la surprise de découvrir des photos Handi Cap Evasion sur les murs du refuge !

Après 2 heures de pause gastronomique, il est temps de rentrer avant la nuit car il reste 3 heures de marche pour rejoindre le refuge de l’Avaiol.

Le repas du soir sera haut en couleurs et en saveurs. Il sera suivi d’une soirée festive avec chants traditionnels et danses qui se terminera vers 02h30 le dimanche matin ! Les espagnols savent faire la fête !




Le dimanche matin, c’est l’heure du bilan. Les participants souhaitent que de telles rencontres aient lieu au moins 2 fois par an, pour unifier les pratiques avant d’envisager des programmes en commun. Ils expriment aussi le souhait que d’autres associations soient représentées.
Le "montañismo inclusivo" est en marche de l’autre côté des Pyrénées et c’est une bonne nouvelle !

Simone