La Belle Epine à Dury le 8 mai 2021

8 septembre Antenne de Picardie

Quelle belle journée ! Le cri du coeur …. il y a si longtemps …. la première rando de retrouvaille, de plein air … !
Ce fut à proximité d’Amiens, la campagne est si proche de la ville.
Le rendez-vous avait été donné à 10h par Cathy et Benoît devant la maison communale de Dury.
Le sol est mouillé, le ciel est bien chargé en nuages. Mais contrairement aux matinées précédentes, il n’a pas gelé.

Les 2 joëlettes (Michèle et Yolande) sont montées, les 9 accompagnateurs sont là, sans oublier Maya la fidèle chienne de Jean-Louis. Bienvenue à Florence qui vient pour la première fois. Avant de partir, formalité oblige en ce temps de pandémie : établir la liste des présents avec nom, prénom et numéro de téléphone. Mais non non non, nous ne serons pas cas contact !

Tous masqués, espacés en 2 groupes, les randonneurs picards prennent le chemin vers la campagne.
Premier obstacle avant de quitter le village : les mobylettes ne passeront pas, mais assurément une joëlette ça passe partout !

La nature est si belle en ce printemps : elle s’éveille, elle revit. Nous aussi nous revivons. Le confinement est si long.

La campagne verdoyante, riche des nuances des couleurs vertes des fraîches feuilles des arbres, riche du rose ou du blanc des arbustes en fleurs, riche de la couleur bleue des jacinthes des bois, riche des couleurs bleue/mauve ou blanche des pervenches, riche de la couleur jaune des champs de colza, riche de la couleur verte des champs de blé et de petits pois, riche de la couleur ocre des champs labourés. Un aquarelliste se régalerait de tant de couleurs.

De temps à autre, quelques petites gouttes de pluie mouillent. Mais si peu … la chance (quant à la météo) accompagne souvent nos randos. Commencée sous le ciel gris, la journée se terminera sous le soleil et ciel bleu !

Les roues des joëlettes, les pas des marcheurs empruntent des chemins tantôt bien caillouteux, tantôt quelque peu boueux, tantôt quelque peu pentus, alternativement à travers champs et à travers bois.

Que ce soit à travers bois ou au bord du chemin, les arbres se montrent majestueux et splendides, tout en abritant des oiseaux dont le bavardage devient de joyeux concerts.

Nous cheminons, bavardons, admirons. Quelques pauses pour aussi ôter les anoraks ou coupes-vent.

Nous atteignons vers 13h le petit espace plat, très vert qui sera notre salle à manger pour un pique-nique attendu.

Attendu car nous avons tant de choses à fêter ! Tout d’abord cette première rando depuis si longtemps, mais aussi Lénaïk qui prend la relève de Julie pour être la nouvelle responsable de l’antenne, Florence pour qui cette rando HCE est une première, Françoise qui très bientôt sera une jeune retraitée, Lucas qui part en vacances le soir-même.

Fidèle à la tradition HCE, les productions locales et faites maison sont à l’honneur : vin de clémentine, marsala (de Benoît) pour commencer le pique-nique, puis pour clore les toujours aussi bons gâteaux de Cathy et Martine, les khabsés de Gomang. Le tout arrosé du cidre maison de Jean-Louis et Jean-Michel, puis de café avant la (courte) sieste.

Car oui, Jean-Michel et Marie-Michèle ont rejoint le groupe juste le temps de ce partage gustatif et amical. Les discussions vont bon train. Chance, le ciel bleu apparaît et avec lui le soleil. Lucas savoure le repos allongé dans l’herbe fraîche.

L’heure tourne, il est temps de repartir, de reprendre le chemin où les voitures attendent. Bien qu’aux portes d’Amiens, la pleine nature est omniprésente : campagne, terres agricoles, villages vus de loin ou traversés avec les maisons picardes (toutes de briques rouges), bois. La boucle est bouclée.
Gomang, l’infatigable, a repris la joëlette.

Ce n’est pas l’heure de traîner : le train de Lucas n’attendra pas, ni l’avion qui le mènera dès ce soir retrouver sa famille à Montpellier ! Ne serait-ce pas Maya la plus fatiguée de cette belle marche ?

Merci à tous pour cette belle journée. Et merci à Cathy et Benoît avec ces fleurs champêtres.

Aux au revoir, s’ajoute les à bientôt, près de Beauvais.

Yolande