Col de Vars du 26 juin au 03 juillet 2021

22 juillet Reportages

Ceci n’est pas une œuvre de fiction et certainement pas un compte rendu technique d’un séjour au Col de Vars.

Compte rendu …un bien grand mot, ô combien effrayant…que dire ? que raconter ?

Qu’à J-1 nous étions tous sur le starting-block, impatients de réaliser des exploits, de nous remplir les yeux de toutes les beautés du monde et de faire de belles rencontres ?

Que nous nous sommes réveillés à l’aube par les lueurs du jour entourant les vallons…pour prendre un chemin encore inexploré par les joëlettes et déjeuner au col de Selle à 2405 m d’altitude ?


Que la team « Vars » étant au top, une extension du trajet a été faite et qu’à perte de vue s’étalent des champs de fleurs aux couleurs chatoyantes, sous nos yeux émerveillés ?

Que pour terminer cette première journée de rando, jeux et musique sont au rendez-vous avec Aurélien à l’harmonica…ooooops pardon à l’accordéon, Antoine à la guitare et au chant toute la fine équipe entourant les joueurs ?


Que je ne me lasse toujours pas de me réveiller à l’aube avec comme objectif du jour « le col de Vars » altitude 2108 m, dénivelé + 200 m.

Que de délicieux pique-niques, siestes, baignades, séances de massage-bronzage, ricochets, jeux, chants, rires, danses, dîners, épluchages, mouches et moustique, parsèmeront notre semaine ?





Que pour bien démarrer la journée et se réveiller, rien de mieux qu’une balade dans le sous-bois, tapissé de fleurs aux mille et un parfums envoûtants, qu’il faut mériter, en passant par des chemins escarpés, parsemés de rochers, de moquettes spongieuses, de ruisseau glacial où pieds et roues s’enfoncent ?

ET que pour continuer dans la même veine, rien de mieux qu’une petite grêle bien mignonette et saisissante au pique-nique (station de ski Sibières Alt 2300 m (D+ 600 m) environ 9 km de balade), pour ne pas oublier que nous sommes en montagne ?

Que ce sera une journée très technique plein de bosses et de cailloux mais ô combien magnifique et fantastique ?

Qu’Aurélien, notre beau guide, à l’âme joueuse et aventurière a lancé une journée d’exploration avec une mise en bouche assez facile pour nous reposer de la balade un peu « hard » de la veille, un pique-nique dans une clairière ensoleillée idyllique,

à la lisière d’un bois près des crêtes de Vars, une séance de tressage de cheveux au doux ronronnement de la voix d’Isidore,

nous racontant les anecdotes parsemant sa vie d’intendant d’HCE et un passage au beau village de Vars Ste Catherine aux magnifiques chalets,

histoire de nous appâter … puis le « joke » du jour est sorti

« ce seront des chemins plutôt descendants »…d’où l’escalade de la falaise,



chemin qui n’a jamais vu l’ombre d’une joëlette…, avec d’étroits sentiers et des goulées où il ne fait pas bon de respirer de peur de rester coincé ! Ce fut une fabuleuse aventure, plein de sueur, de suspense, d’émotions, d’exaltation et de joie à l’arrivée.

Que dormir à la belle étoile en bivouac (direction du col de Vars, puis du vallon du Crachet, D+ 500m, D- 100m à 2350m d’altitude nous paraissait une mauvaise idée quand notre duvet est tout humide et froid

… jusqu’à ce qu’un feu de joie fût allumé (après la corvée de bois ???? bien sûr),


que le soleil se couche et qu’apparaissent les lueurs des premières étoiles au firmament réchauffant nos cœurs à défaut des pieds ???? ?

Que pour assouvir mon goût immodéré pour la couleur améthyste, Aurélien nous a fait descendre le vallon du Crachet, passer par une piste forestière en Ubac, vers l’ancienne batterie militaire de Vallon Claous

et continuer par un sentier aux nombreux virages en lacets très serrés,


juste histoire de contempler un somptueux, sublime tapis de fleurs violettes ???? (D+ 200m, D- 1100m) ?

Que nous trinquerons ensemble à St-Paul-sur-Ubaye pour fêter nos exploits, nos efforts, le repos, l’amitié scellée dans la sueur et le sang ?

Que les randonnées d’HCE pourraient nous mener à l’initiation au mandarin, au vietnamien, au Reiki et à la fabrication d’une roue à eau ? C’est pourtant la vérité vraie et en live !

Qu’Isidore est un homme génial aux multiples talents, jonglant entre une succulente cuisine, la conduite avec dextérité de la joëlette entre rochers, crevasses ou ruisseaux et le soin aux blessés (égratignures échardes et cie) ?

Mais en définitif, qui sommes-nous ???











Nos deux Anne, Anne-Marie, Antoine, Aurélien, Camille, Emma, Isidore, Liliane (Lili), Loïck, Meijun, Nicolas, Norbert, Pascal, Paul, Quentin, Sally, Sandy, Séverine, Thi Kim, Thomas.

Des liseuses d’âme, des mamans poules, des très actifs, des guitaristes amoureux, des accordéonistes aventuriers, des p’tites têtes, des cavaliers aquarellistes, des conteurs cordons-bleus, des « qui veulent partager leur temps », des « qui aiment cuisiner dans les règles de l’art », des serviables, des pâtissiers saxophonistes chorégraphes, des danseurs fous ayant quelque part un double…, des hypersensibles, des babas cool, des colloc marmottes, des joueuses de Hockey, des feux follets fournisseurs de génépi maison, des mélomanes, des locomotives historiens amoureux des marmottes et j’en passe !!!
Mais avant tout, nous sommes 21 cœurs doux comme des chamallows, de 20 à 83 ans, amoureux des belles rencontres, des balades, de la montagne, bienveillants et attentifs envers les uns les autres, des êtres humains se dépassant pour les autres et soi-même afin d’atteindre les sommets, respirer la beauté des paysages, noyer son regard dans les parfums de la nature…
Mille merci aux moins jeunes, aux jeunes, aux actifs et inactifs de partager leur temps, leur cœur, leurs congés et pour prêter leurs bras, leurs jambes, leurs muscles à ceux qui en manquent.
Merci de m’accueillir dans ce voyage, cette aventure humaine extraordinaire, exceptionnelle, faite de moments éphémères, d’intenses échanges, de découverte de toutes les personnalités, toutes plus géniales les unes que les autres. Vous m’avez tous profondément touchée, je n’arrive pas à reprendre mon souffle et à poser mes pneus sur terre ! Ce qui complique un peu ma vie, mais on fera avec ????.
Générosité du cœur, sens du partage, bienveillance, se donner, se dépasser, se transcender, suer eau et sang pour les autres, pour soi sont les mots clés de ce séjour qui a révélé ce qu’il y a de plus beau en nous.
Les personnes qui croiseront votre chemin auront bien de la chance !
Allez la team !!! Alleeeeez !