Handi Cap Evasion

Vercors Nord du 11 au 18 juin

Rubrique: Reportages 11 juillet 2016

Le séjour a lieu dans une maison (1080 m d’altitude), au Mas à Lans en Vercors, la vue y est magnifique. Le soleil est présent, des tentes sont dressées dans la pelouse devant la maison. Le décor est posé, voici les acteurs : Laurent, Eric, Corinne et Catherine sont les passagers joëlettes, entourés par des accompagnateurs expérimentés et quelques débutants (Colette, Samuel, Joris, Raphaël, Noémie, Camille, Alain, Jean-Jacques, Jean-Paul, Corentin, Céline, Michel, Myrielle, Francine). Marie avec l’aide de son bâton et de ses compagnons d’aventure franchira les dénivelés et les kilomètres sans problème. Cécile est l’accompagnatrice et Jean-Pierre notre intendant est aussi accompagnateur. Certains sont heureux de retrouver des compagnons de randonnée, et les autres ravis de faire connaissance. Ah ! il ne faut pas oublier Méoui, le valeureux mulet (et non un âne !). Voilà, tout est prêt pour que commence une fabuleuse semaine. . .

Dimanche

Journée d’initiation dans les clairières de « Pierre feux ». Départ en joëlette depuis la maison, certains reprennent en mains le maniement de « l’engin » et les novices écoutent attentivement leurs conseils. La météo est variable : nuageux, le soleil rare.

Ca monte, ça monte…, Méoui nous a voulu montré son caractère mais Myrielle a réussi à le « dompter ». Le chemin forestier est agréable. Dans la descente, les branches d’un arbre couché entravent le chemin. Raphaël s’improvise bûcheron, il sort la scie et dégage le passage.

Retour « à la maison » vers 17 h, petit gouter sous le soleil.

Lundi

Transfert en véhicule. Aujourd’hui l’objectif est l’ascension jusqu’au Moucherotte point culminant des « 4 montagnes » afin d’admirer une vue à 36O° sur Grenoble, le Vercors, la Chartreuse, Belledonne mais aussi les Ecrins et jusqu’au Massif du Mont-Blanc si le temps le permet.

Le temps est gris, la pluie nous « accueille » à la cabane de la Ramée (1600 m), pour le pique-nique. Pour déjeuner à l’abri, une bâche est installée sur la façade de la petite cabane.

La pluie diminue, nous arrivons à la cabane du Moucherotte (1901 m) où nous passerons la nuit. Le temps est couvert, nous ne montons pas jusqu’à l’observatoire. Mais un peu plus bas entre deux nuages la vue se dégage et apparait : Grenoble, l’Isère, le Drac, c’est magnifique !

Quelques courageux tentent de dormir à la belle étoile, mais dans la nuit, la pluie redouble, et vite tous à l’abri. On « se tasse », il y en a partout : sur et sous la table. . .

Mardi

Levée sous la pluie, à gla-gla ! Le temps est humide toute la matinée. Aujourd’hui que de la descente jusqu’au pied d’un téléski (la Sierre).

Le soleil tente de percer, mais non ! toujours de la grisaille. Nous faisons la halte pour manger près d’une fontaine d’eau potable. Après un bon taboulé, on regagne les véhicules, stationnés à 10 minutes. La température indiquée dans la voiture est seulement de 9° ! ! ! pas chaud, chaud pour un mois de juin. On apprécie le retour à la maison au chaud.

Dans la soirée, Cécile consulte la météo afin d’organiser le programme des jours suivant. Le temps est annoncé mauvais demain et pire jeudi. Donc le bivouac de mercredi soir est annulé, et pour jeudi la visite des grottes de Choranches est proposée. Malgré la distance, le OUI l’emporte.

Mercredi

Transfert en voiture jusqu’à Villard de Lans. Montée jusqu’au Vallon des Fauges par le pont des Amours à notre agréable surprise le temps est plutôt au beau.

Pique-nique devant la joli cabane en pierre des Fauges pour repli au cas ou la pluie arrive !

Pendant la pause déjeuner Méoui « s’enfuit », Samuel part à sa recherche…. après une course poursuite il réussit à le rattraper. En cachette, les filles gonflent des ballons pour l’anniversaire d’Alain, mais erreur, c’est demain ! Mieux vaut trop tôt que pas du tout !

Jeudi

Qu’elle bonne idée : Cécile a organisé une rencontre avec le groupe du séjour Vercors sud, qui campe près de Choranches.

Nous allons donc les rejoindre au camping pour partager le déjeuner. Environ deux heures de trajet sous la pluie par les Gorges de la Bourne, route magnifique étroite et encaissée, où il n’est pas facile de se croiser par endroit.

Heureusement la pluie cesse pour le repas. Certains retrouvent des amis connus dans d’autres séjours ! quelle joie de prendre de leurs nouvelles… le temps passe trop vite ! on nous attend pour la visite de la grotte, il faut se dire au revoir.

Un univers souterrain magique et spectaculaire nous attend ! Nichée dans la nature exubérante du cirque de Choranche, dans le massif du Vercors, cette cavité fait partie des plus belles grottes de France ! Les stalactites fistuleuses, véritables pailles de calcite, surplombent les lacs et les rivières souterraines, les salles de plus de 30 mètres de diamètre et 15 mètres de hauteur permettent des perspectives souterraines remarquables ! Vous découvrirez le monde souterrain, féeriquement mis en lumière par notre équipe, dans une démarche de préservation et de respect de cet environnement fragile.

Pendant environ une heure, nous allons suivre notre guide sur un parcours accessible aménagé autour des lacs et des rivières, où les galeries s’illuminent au rythme de nos pas ! Finalement, il ne pleut pas ! nous empruntons un chemin conduisant à la cascade. Mais à cause de l’orage de la nuit dernière des trombes d’eau obstruent le passage menant en dessous, et nous faisons demi-tour !

Retour par les inoubliables gorges de la Bourne.

Vendredi

Afin d’éviter de marcher sur la route, les voitures nous montent près du départ. Direction : la Molière.

Le chemin carrossable laisse vite place à la gadoue… de la boue jusqu’au cheville, parfois jusque mi-mollets ! Heureusement il ne pleut pas, de la grisaille, toujours pas de soleil.

Avant d’atteindre « le sommet », on dérange un troupeau de génisses, qui broutent au tintement de leur cloche. Repas sur un promontoire avec une très belle vue sur Grenoble, le Moucherotte…

L’après-midi est sous le signe de la descente. On emprunte le Pas de L’ours, une courte descente mais un peu technique. Puis un zig-zag dans la prairie de l’alpage, avant de retrouver la gadoue, la gadoue… Corentin et Camille encore un peu malades restent se reposer, Corentin nous rejoins après le repas, il est encore bien pâle !

De retour à la maison, après une petite collation et une boisson chaude, chacun regroupent ses affaires. Déjà la dernière soirée, comme le temps passe vite, trop vite. Cela va être difficile de repartir chez soi après une semaine pareille ! ! !

Samedi

Les départs s’échelonnent de 7 h jusqu’à 10h 30. Le ménage est terminé, la maison remise en place. Cécile embarque difficilement Méoui , et direction la gare de Grenoble pour déposer les derniers partants.

Merci à tous pour votre bonne humeur, les bons moments partagés. « La magie » HCE a encore opéré. Alors à bientôt sur les chemins ou à l’AG !

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

19 novembre 2017

Quelqu’un a oublié à l’Assemblée Générale un boîtier Cobolt Speechmaster. C’est un appareil qui parle... ça doit servir aux personnes non voyantes... Si cette personne se reconnait, qu’elle contacte Simone à la Creuzette : 04 78 22 71 02 ou la.creuzette@free.fr

23 octobre 2017

Faire un don en ligne à HCE

Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez désormais nous faire un don en ligne.

Propulsé par HelloAsso

>> Faire un don en ligne

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2017