Handi Cap Evasion

Tombés sous le charme de la Drôme provençale...

Rubrique: Reportages 10 mai 2010

En ce début du mois d’avril, nous attendions tous avec impatience le séjour de la Drôme provençale. Mais c’était sans compter sur les grèves où pour certains, l’attente fut un peu plus longue...

Heureusement, à l’arrivée au Gîte d’Angèle à Villeperdrix, nous attend un accueil chaleureux. Nous retrouvons avec plaisir un ami bien connu d’HCE : Tartare (pour ceux qui ne l’auraient pas reconnu) est là, en pleine forme (et sûrement aussi impatient que nous), pour réconforter certains voyageurs de leur périple difficile.

En ce premier jour de séjour, tout le monde est studieux et écoute attentivement les explications techniques d’Olivier !

Et voici ! L’aventure commence par une petite initiation sur les chemins provençaux parsemés de thyms…. Des preuves apparaissent chez certains… Pour une première journée, la reprise est sportive !!

Heureusement, nous pouvons reprendre quelques forces grâce à une sieste musicale parmi les oliviers, bercés par les airs d’harmonica et les chansons de JP.

Allez, c’est reparti ! Nous retournons tranquillement au gîte après une petite traversée de l’Eygues enfin presque...

Au cours de ce diner et des suivants, nous nous régalons avec les succulents petits plats d’Andrée et surtout ses fameuses tartes et tapenades maison.

Après une nuit douillette, nous allons à la découverte des Baronnies direction le col de Chaudebonne. Tandis que certains sont très concentrés sur la joëlette, d’autres au contraire semblent beaucoup plus dissipés…

Quelle rencontre pour Ghislaine ! Elle devient inséparable de son compère Tartare qu’elle a su dompter avec succès.

La pluie ne veut plus se séparer de nous, la randonnée se termine plus rapidement que prévu … Alors, une partie d’Ascenseur s’improvise au gite. Lionel est devenu un expert !

Les journées s’égrènent et nous permettent d’apprécier les paysages authentiques et sauvages de la Drôme. Après la traversée du village de Remuzat, nous regroupons toutes nos forces pour l’ascension du Mont Rond. Béa n’est pas la dernière à tirer sur la corde !

Quelle surprise ! Arrivés en haut, un spectacle de haute voltige de vautours fauves s’offre à nous.

N’oublions pas que dans cette région, certains sentiers sont très épineux notamment autour de Léoux. Et voilà ! ça devait bien arriver !! La crevaison…. Mais nos techniciens sont à l’œuvre et nous réparent cette roue sans problème…pendant que d’autres s’efforcent à monter toujours plus haut…

Avec tous ces efforts, les pauses ne sont pas de trop ! Ce sont aussi des moments privilégiés pour partager… Certaines en profitent pour papoter entre elles : "bla bla bla bla..bla bla...et bla bla bla"

Tartare, ce chanceux, apprécie de se faire cajoler par ces dames aux petits soins autour de lui. ;o)

Alors que d’autres s’amusent en récoltant les graines avant de les grignoter !

Tiens, même une joëlette est surprise à se reposer !

Avec le dernier jour, arrive l’ultime ascension de la semaine… certains sur la joëlette et d’autres fièrement sur leurs jambes... Bravo à Florent pour cet effort !

Mais voilà le déjeuner est de courte durée, la grêle et le vent nous surprennent.

Il faut maintenant redescendre par la crête surplombant la vallée de l’Oule jusqu’au rocher du Caire avec quelques passages très acrobatiques, tu confirmes Gilles ?

Le séjour touche déjà à sa fin et nous garderons tous dans nos mémoires des souvenirs inoubliables notamment l’image de Tartare, l’Ane qui dansait avec les humains…

Epilogue [1 an après] :

Lionel est devenu une star de la chanson avec son célébrissime tube "En haut...en bas... à gauche ... à droite..."

Ghislaine a changé de métier et a désormais un élevage d’ânes...

François a eu sa première étoile d’intendant (même si au 1er pique nique, il a oublié les couverts sur la table et au 2nd les bols [plus embêtant !]...)

Carolin a exporté la joëlette en Bavière et bientôt un séjour sera au programme !! Beaucoup d’entre nous sommes déjà préinscrits (dont le premier Lionel...houhouhou)

Gaby court toujours (la Bavière, ce n’est pas à côté ! on ne sait jamais avec la SNCF...)

Nicole et Gilles sont devenus des adeptes de "Jeûne et rando" (et oui ! tout peut arriver, Gilles !)

Catherine est devenue avec Florent nos recruteurs les plus performants tant ils tarient d’éloges, de louanges, de dithyrambes sur les séjours !!

Céline a pris un abonnement "renfort de fin de séjour" et est revenue cette année (en 2011 ! eh, faut suivre un peu !!!) et la nouvelle équipe a aussi très appréciée sa bonne humeur et ses délicieux p’tits mets.

Laurence participe à des cours de rigolothérapie : c’est la meilleure animatrice ! hihihihihi

Jean-Paul enchaine toujours les séjours "déguisé" en accompagnateur, en intendant ou en guide (polyvalent le gars !)

Lôlö a toujours une joëlette qui fait un drôle de bruit : "clic clac clic clac" quelque soit le séjour qu’il fait !?!

Bertrand a décidé de ne pas se lancer dans l’intendance (ouf, on l’a échappé bel ! ;oD )

Olivier a réussi un exploit : il s’est reposé (c’est-à-dire "pas poser le pied au sol") pendant .... un jour !

Béa est devenue une pro de la joëlette : à la corde, dans les brancards avant, arrière et dedans... la joëlette n’a plus de secret pour elle !

Jean-Yves bricole toujours les joëlettes (un nouveau prototype va bientôt sortir...la transformer-joëlette-barbecue pour les bivouacs).

Lo , diminutif pour « Locomotive de joëlettes », est devenue écrivain à sensations de renommée HCE...

Lucien fait face à un surplus de commandes d’eau de vie de marc de raisin !

Andrée régale encore les papilles des HCEistes pour le plaisir de tous ! de part sa cuisine et ses p’tites attentions...

Maud est toujours aussi joueuse, pas facile de la suivre derrière la joëlette [parole de locomotive ! ;o)]

Tartare est bien décidé à ne pas rejoindre tout de suite le centre de "retraite" de Ghislaine.

Textes de Maud et Lo - Photos de tous.

Pour info, le programme du séjour :

Dimanche : initiation sentier des oliviers depuis Villeperdrix (alt. 450 m) surplombant la rivière l’Eygues. Retour par la bergerie La Botte.

Lundi : Pluie, montée et retour par la route au col de Chaudebonne (alt. 763 m)

Mardi : aller retour depuis le village de Rémuzat (alt. 450 m) jusqu’au Mont rond (alt. 1010 m)

Mercredi : montée sur la montagne d’Angèle au petit col, le Pas de l’Essartier( alt. 1248 m), depuis le village de Léoux (alt. 790 m), (journée jeûne et randonnée).

Jeudi : tour dans la forêt du coucou au départ de Villeperdrix. Montée sur la crête des Lichières (alt. 943 m) et descente sur le col de Chaudebonne.

Vendredi : Boucle au départ de l’abbaye de Bodon sur le plateau St Laurent (alt. 650 m). Montée sur le Devès (alt. 1048 m) et descente par la crête surplombant la vallée de l’Oule et Rémuzat jusqu’au rocher du Caire.

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

16 janvier 2017

Il manque encore 6 accompagnateurs (bénévoles) pour compléter les équipages qui participeront à la traversée de la Baie du Mont Saint-Michel.

Inscrivez-vous vite !

>> Traversée de la Baie du Mont Saint Michel

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires