Handi Cap Evasion

Sud Dévoluy, du 10 au 17 juillet

Rubrique: Reportages 14 août 2010

Un joyeux mélange de petits nouveaux, d’habitués et de vieux routards de la joëlette dans cette équipe ! Moi je vous parle du côté des petits nouveaux, et je sors réjouie de cette première randonnée avec HCE. Nouvelle pour la joëlette, sans expérience et sans non plus de contact préalable avec des personnes handicapées. Juste une grande envie d’aller à la rencontre de nos différences, et une petite appréhension qui va avec.

Voici les joëlettes parées pour l’aventure, sagement rangées au matin du premier départ.

De cette prairie magnifiquement fleurie sous le soleil, ce qui nous intéresse ici c’est justement le coin d’ombre bienfaisante à gauche : parfaite pour une petite pause !

Délicieux jeux d’eau après le cagnard de la journée. Pas besoin d’autre commentaire...

Pas faciles à décrire à Jocelyne, non-voyante, ces paysages spectaculaires et parfois insolites. Les espaces sont trop grands pour être touchés. Comment partager des proportions immenses, des formes abstraites, des couleurs intenses ? Allez, je réessaie ! Une bosse régulière, colline allongée sur la crête de laquelle un chemin bordé d’arbres serpente jusqu’à un clocher qui se cache derrière le mamelon : c’est le village de Rabou, notre point de départ. Les pentes douces de chaque côté du chemin ont le vert tendre de l’herbe fraîchement repoussée depuis les foins : les meules y sont encore parsemées. Plus loin, deux crêtes recouvertes de forêt et derrière, tout là-haut, une roche à strates, un peu comme... un millefeuille penché !

Voici une équipée modèle qui présente tous les rôles en configuration de montée : Félix, aux brancards arrière, équilibre la passagère. Séverine, aux brancards avant, guide, évite à la roue le maximum d’obstacles et donc assure le confort de la passagère. A l’avant, 1, 2 voire 3 personnes dans une corde : les tracteurs (ici Olivier et Ben), aidés par Vanessa qui pédale avec les bras, tout en étant assise. Autant de rôles à découvrir peu à peu au fil de la semaine.

Avant un passage difficile comme celui-ci, il faut une bonne dose de confiance, l’à pic à gauche ne doit vraiment pas aider. Mais ce n’est plus le premier jour, et la confiance a déjà commencé à se construire pas à pas, avec le passage des premiers obstacles. Jocelyne aussi descend tranquille, reproduisant précisément avec son pied le dénivelé qu’elle sent dans mon sac à dos qu’elle tient. Impressionnant ! Si mon pas est sûr, le sien aussi. Quand je parlais de confiance, elle grandit bien dans les deux sens !

Pfou ! La descente depuis le col des Aiguilles, là-haut, au fond, a été raide et particulièrement tape-cul, malgré tous les efforts possibles des pilotes. Emilie, elle, elle adore ça !

Voici notre duo d’intendants de choc, Aude et Félix. Cette formule en alternance leur a permis de partager nos moments de voyage et de sport et d’être ainsi pleinement intégrés au groupe. A nous : tout bénef ! une intendance rondement menée par une équipe super motivée et inventive autant que des accompagnateurs-équipiers très sympas en plus. Formule à refaire !

Dernière soirée sur les pentes, rires et chants. Ah, si je pouvais vous montrer une photo panoramique de tous nos visages réjouis autour du feu !

En tant que "simple accompagnatrice", j’ai pu vivre les petits moments du quotidien, tous les plaisirs de la randonnée itinérante (même la nuit à la belle étoile interrompue par les gouttes), tous les postes de la joëlette y compris les parades à certains passages difficiles, avec chaque passager, la rencontre et l’aide de personnes handicapées très différentes les unes des autres, la fatigue de la course à l’arrivée au col, en fait ce qui nourrit les randonnées HCE. Merci à tous, voilà qui donne un bel aperçu d’une possible récidive !

Claire

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

16 janvier 2017

Il manque encore 6 accompagnateurs (bénévoles) pour compléter les équipages qui participeront à la traversée de la Baie du Mont Saint-Michel.

Inscrivez-vous vite !

>> Traversée de la Baie du Mont Saint Michel

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires