Séjour de la Haute Ubaye du 15 au 22 août 2020

5 octobre Reportages

Le « séjour d’acclimatation »

Jour 1 : Arrivée sur le camp – Prairies proches du hameau de Fouillouse (1900m)
L’accès au hameau de la Fouillouse (route sinueuse et étroite à travers la montagne avec une vue vertigineuse) donne de suite la note sur le séjour qui nous attend. Une marche d’approche est également au rendez vous pour accéder enfin au camp HCE installé dans une prairie avec vue panoramique sur les montagnes.

La Team du « séjour d’acclimatation » est composé de Célia, Damien, Vincent et Sylvain (nos 4 passagers en Joëlette) et de Valérie, Michel, François, Anaïs, Mylène, Emma, Nicolas, Thomas, Mahaut, Bertrand, Lyonel, Bastien et Nadège (accompagnateurs/trices).

Bernadette est aussi de la partie (notre intendante) avec Olivier, notre AEM pour le séjour. Sans oublier notre Charlot (notre âne). Nous sentons déjà une belle cohésion mais à ce stade, nous sommes loin d’imaginer la semaine qui nous attend !

Jour 2 : Balade d’initiation à la Joëlette
La journée débute par une formation au montage et prise en main de la Joëlette. Nous nous apercevons très vite que le groupe est majoritairement composé de nouveaux ou débutants (note qui prendra toute son importance sur la suite du séjour !!!). Nous démarrons l’initiation par une balade d’initiation dans les bois de l’Eyssilloun pour atteindre une bergerie et les alpages du grand vallon (2200m).

La soirée sera très conviviale et animée de rires. Nicolas de la Team 78 lancera une enquête pour deviner l’âge de Nadège.

Jour 3 : Balade d’initiation et passages techniques
A partir de ce jour, tout le programme est modifié par Olivier pour s’adapter au plus près du niveau du groupe. Non, non, non, le bivouac , c’est pas pour tout de suite….Mais une belle balade d’initiation bis et un peu de perfectionnement avec des passages très techniques au retour sont au RDV. Au départ, Nicolas tombera littéralement sous le charme d’un petit chaton au hameau de la Fouillouse.

« Ne serait-il pas bien ce chaton dans ma futur colloc’ avec Thomas ».

La balade au départ du village de Maljasset nous amène dans un endroit magnifique au bord d’une rivière


Pique-nique, baignade, étirements au RDV.

Une pause dès le début de la randonnée sera improvisée pour cause de crevaison de la roue d’une Joëlette.

Le retour sera très très très technique

mais nous survivrons tous.

Au retour, François nous présentera les tours de cou HCE. Nadège et Nicolas feront l’animation en montrant les 12 fonctionnalités du tour de cou.

Un petit challenge sera initié pour innover de nouvelles fonctions. Tous les tours de cou seront vendus au profit de l’association….François, la prochaine fois, amènes carrément 1 carton….
Jour 4 : Balade d’initiation avec variante
Nous adorons la balade d’initiation du jour 2. Donc c’est reparti mais « après nous prendrons sur le droite !!! ». En vrai, nous poursuivrons en direction du col de Mirandol (2433m) avec des passages dans des vallées. Nous ferons la rencontre d’un berger, de ses 3 chiens et de ses moutons et chèvres à travers la montagne. Une discussion s’installe avec le beau berger (dixit Olivier !!!) et Damien nous fera tous partir en éclat de rire en disant « moi, j’arriverai à l’automne si je vais récupérer le Génépi ».

Félicitations à Damien et Vincent, nos passagers, qui franchiront le col de Mirandol en marchant.

La date d’anniversaire de Nadège sera enfin révélée. Merci à Sylvain qui, en évoquant Aymé Jacquet, l’entraîneur de l’équipe de France en 1998, fera naître un indice. Bastien trouvera l’année de naissance clôturant cette fameuse enquête. Le retour au camp est ponctué d’un passage au bar du hameau de la Fouillouse où la bonne ambiance sera au RDV. Les fous rires raisonneront loin !! Damien déclarera que le séjour s’appellera le séjour d’acclimatation. Nous ferons tous des pronostics sur la suite du parcours et imaginerons Olivier en train de nous présenter le énième nouveau parcours : « donc demain, nous reprendrons la balade du jour 2 mais cette fois nous irons par la droite, vous verrez, il y a de jolies vallées !!! » . Les fous rires se déclenchent en repensant aux changements permanents de parcours par Olivier pour s’adapter à notre niveau. Merci Olivier !!! sinon on ne serait pas en train de rire aux éclats à cette heure !! Une soirée blague sera improvisée sous le marabout pour cette dernière nuit au camp.

Jour 5 : 19 indiens dans la cordée – Solidarité et Efforts
Enfin, nous partons pour le bivouac….nous sommes prêts (ça, c’est moins sûr !). Démontage du camp et répartition de la nourriture commune dans chaque sac des accompagnateurs pour soulager notre Charlot déjà chargé.

Direction le col du Vallonnet (2524m). La montée sera longue et très très technique.

Nous donnerons tous les efforts (double cordée, max de personnes dans la cordée pour franchir le col). Bref, travail d’équipe, nous serons même applaudis par des touristes. Damien et Sylvain franchissent le col à pied.

Pique-nique au col.


Nous poursuivrons jusqu’au bivouac de Viraysse.

Un décor splendide et une petite (mais vraiment petite) source pour nous alimenter. Soirée sous le Tipi autour d’un aligot revisité de Bernadette !

Damien dormira à la belle étoile.
Jour 6 : La journée « pause »
Démontage du bivouac et nous franchissons le col où nous faisons une bonne et longue pause.

Vincent atteint le col en marchant ! suivra une descente longue et parfois technique.

Nous passons le col de Mallemort (2558m). Lyonel nous fait quelques sauts périlleux dans le décor. Merci Lionel, ça nous fera une pause supplémentaire ! L’ombre d’un arbre donne la bonne occasion de notre pause pique-nique.

Sylvain nous fera tous partir en éclat de rire « Autant suis content de venir, autant suis content de repartir ». Il aura le droit à un long massage du pied de la part de Thomas, notre futur médecin ! Nous descendrons à l’ARCHE, notre nouveau campement.
Jour 7 : Un parfum d’Italie

Balade de clôture dans la vallée du Lauzanier. Damien dit, à plusieurs reprises, « buongiorno » aux touristes italiens.

Michel, notre artiste profite d’un moment pour peindre les paysages.

Le pique-nique sera improvisé à coté de la rivière au fond de la vallée. Bricolage de 2 abris avec les joëlettes et les tarps.

Nous serons fiers d’apprendre que, pour une fois, nous sommes allés plus loin que le programme habituel du séjour !!! Wowww… Dernière soirée avec feu de camp près de la rivière.

Jour 8 : Fin du séjour d’acclimatation
Séparation de la troupe et mot de la fin par Olivier : « Maintenant vous êtes prêts pour un niveau 3 !!! ».