Handi Cap Evasion

Séjour Mont Ventoux, dentelles de Montmirail du 03 au 10 juillet

Rubrique: Reportages 13 juillet 2010

C’est sous un chaud et beau soleil, au son des cigales, que le groupe s’installe sur le seul terrain plat de La Roche sur le Buis, pour vivre une semaine d’itinérance qui s’annonce exaltante. Guidés par Olivier, soignés par Marielle, les randonneurs et la roue des joëlettes partent à la découverte des Baronnies puis des dentelles de Montmirail. C’est une première pour HCE.

Avec un accompagnateur en montagne (Olivier) à moitié bûcheron, qui n’hésite pas à jouer de le tronçonneuse pour dégager les sentiers et une intendante (Marielle) reine de la débrouillardise et de la bonne cuisine, tout ne pouvait que bien se passer.

Il faut dire aussi que le groupe est une bande de joyeux lurons qui ne vont pas se laisser impressionner par les difficultés du terrain.

Ca démarre fort ! Comment oublier les chaleureux accueils successifs : tout d’abord dès le départ par la mairie de La Roche sur le Buis, puis par les 2 seuls habitants du bout du monde, ainsi que ceux de la ferme bio du désert.

Pour une grandiose semaine, nous attaquons d’emblée les chemins escarpés qui offrent de splendides paysages, avec des couleurs et senteurs qui régalent les sens mais aussi avec le goût de l’aventure pour un équipage trop pressé de découvrir le Ventoux.

Nous sommes en montagne, mais Olivier a pensé aux baignades qui rafraîchissent, qui détendent les muscles, qui font boire la tasse quand un ponton s’écroule....

Nous sommes en Provence. Ses chaudes nuits invitent à dormir chaque soir à la belle étoile, à admirer les couchers de soleil, à guetter les étoiles filantes, à s’épargner les contraintes du montage des tentes. Quel régal !Sans avoir de tentes à plier, il est plus aisé de partir à 3 heures du matin, à la frontale, à l’assaut du mythique Ventoux pour admirer le lever du soleil.

Dur, dur, mais quelle récompense ! Le spectacle est grandiose. Il faut redescendre. Chacun a tant donné qu’en bas du Ventoux un tendon a bien souffert... Pour terminer, nous avons fait dans la dentelle. Celles de Montmirail nous ont emmené jusqu’à la cave de Gigondas pour fêter dans la joie cette inoubliable semaine, accompagné par Tartare devenu un pro de l’escalade. Sa célébrité est certaine.

Après une semaine si réussie et si forte en émotions, la fatigue est vite oubliée et le retour au quotidien paraît difficile, voici les messages de Michèle et de Bernard, deux accompagnateurs :

Beaucoup d’ingrédients ont rendu possible la magie de cette semaine . Beaucoup de choses nous différenciaient les uns des autres : âge, boulot, situation familiale, force physique, histoire personnelle, expérience HCE plus ou moins importante etc...la réalisation de ce séjour nous a rapproché et nous a mis en situation d’écoute , d’attention les uns envers les autres. Dans les moments les plus "difficiles" et dans ceux plus cool, chacun a participé au puzzle du groupe. Je dis un grand merci à Olivier car je pense que sa personnalité a été le ciment du groupe. Je suis très admirative de Marielle car j’ai eu à assumer l’intendance lors de sortie en groupe mais toujours en camping, donc avec possibilité d’avoir de l’électricité pour réfrigérer la glacière, de l’eau au robinet, des marchés tout proches...etc..Bravo pour ce que tu as fait dans ces conditions spéciales ! Je crois que le fait justement de vivre d’une façon différente ( bivouac, cuisine en plein air, paysages magnifiques et loin du bruit et de l’agitation humaine, rando en joëlette..) "casse la routine" et aide à voir et à vivre ce qui est essentiel.On ne décide pas de la quantité de sa vie (en principe !) mais on est responsable de sa qualité....et là, la qualité était extraordinaire. La Vie est parfois douloureuse sans qu’on n’y puisse rien mais vivre ce type d’expériences de partage avec d’autres permet d’apaiser et fait du bien. Cela met du baume au coeur. Michèle

Le mot de la fin sera pour Bernard :

Je connais pour ma part un petit moment difficile pour quitter cette semaine de partage, d’amitiés, de fusion de points de convergence que seul HCE à le don de faire naître. J’ai toujours une grosse boule dans la gorge en vous disant au revoir........et elle est encore un peu là en pensant à vous tous. Sachez que ces semaines confortent ma croyance en l’HUMAIN.

Photos de Yolande Caumont et Bernard Dufeil

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séours 2017