Handi Cap Evasion

Séjour Drôme provençale, du 04 au 11 avril 2009

Rubrique: Reportages 17 avril 2009

Un petit air de montagne mêlé aux douces odeurs des ambiances provençales et voici les joëlettes au coeur du massif des Baronnies, pour un début de saison en douceur. La fiche technique n’était pas trompeuse, il y a bien eu de belles journées ensoleillées et du vent frais sur les hauteurs, et aussi pas mal d’émotions tout au long de la semaine.

Il s’agit d’un séjour "grand confort" avec un hébergement au gîte d’Angèle à Villeperdrix, mais l’ambiance des randonnées va en confirmer le caractère montagne. Tout commence par la scéance de reprise en main des joëlettes et c’est le départ pour un parcours initiatique (le sentier des oliviers) qui nous promènera au travers d’anciennes terrasses de culture d’oliviers.

Après le repas et la traditionnelle sieste dans un champ d’oliviers (bien sûr), nous monterons en direction de la bergerie de La Botte pour redescendre au gîte par des vergers.

Lundi 6 avril, on prendra la direction des crêtes. La montée sera physique mais assez roulante. Le repas se prendra sous le soleil avec une vue magnifique sur les vallées environnantes et le village de Villeperdrix.

Première descente technique. Les anciens passeront aux commandes des joëlettes.

Mardi 7 avril, après une approche en voiture et camion parfumé (merci Tartare) du village de Rémuzat, nous ferons l’ascension du Mont Rond. Dans la montée, le pédalier d’Olivier ne résistera pas à ses « biscotauds ». Déjà du travail pour l’équipe maintenance.

La pluie écourtera le repas et …..pas de sieste !! Même les vautours resteront discrets.

Mercredi 8 avril, départ au dessus du joli petit village de St May. Nous ferons l’ascension à travers les lavandins pour rejoindre les crêtes et admirer la colonie des vautours fauves.

Au retour, vue imprenable en bout de crête sur Rémuzat et le Mont Rond. L’arrivée au camion se fera en tiercé gagnant : Olivier, Eric et Anne.

Jeudi et vendredi 9 et 10 avril. C’est le départ pour le traditionnel bivouac qui a été différé de 24h pour palier aux caprices de la météo. La montée du jeudi démarrera par une piste roulante mais prendra vite du dénivelé pour finir par une petite « bavante ».

Un fort vent sur la prairie nous dissuadera de planter le bivouac comme prévu. Nous installerons le campement dans une cavité de la falaise. Plus besoin de bâche, nous serons à l’abri du vent même si le loft est un peu petit mais la vue imprenable.

Après une bonne nuit sous la surveillance de Tartare,

nous monterons sur les crêtes de la montagne d’Angèle. Toujours beaucoup de vent et le temps de pause sera limité. Après un dernier coup d’œil, c’est la redescente vers les véhicules et le gîte.

pour un dernier repas préparé, comme d’habitude, amoureusement par Andrée.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

L’équipe "Drôme provençale"

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séours 2017