Handi Cap Evasion

Séjour "Col de Vars" - 21 au 28 juin 2014

Rubrique: Reportages 1er juillet 2014

Situé à la limite entre les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence, le col de Vars fait communiquer la vallée de l’Ubaye avec le Queyras et l’Embrunais, dans le massif de l’Ubaye, entre le massif du Parpaillon et le massif d’Escreins. Le décor est planté. Pour que le spectacle ait lieu, il nous faut des acteurs. Une série de désistements a rendu le recrutement difficile et ce n’est que quelques jours avant le départ que l’équipe fut constituée. Mais quelle équipe ! 8 nouveaux accompagnateurs dont 6 âgés de 16 à 26 ans et une première expérience pour 1 passager joëlette, 1 handicapé marchant et 1 simple accompagnante.

Le tour de table traditionnel aura permis de faire connaissance et Aurélien, responsable du séjour aura présenté son déroulement à partir de notre chalet "spoutnik" permettant des randonnées en étoile. Les rudiments de la joëlette sont donnés dès la première matinée et une piste "roulante" mène à notre pique-nique vers les crêtes de la Mayt.

L’endroit est propice pour un repos digestif et la randonnée va se poursuivre à travers les prairies et par les pistes de la station de ski de Vars.

Le parcours du lendemain va se révéler plus technique avec le passage de ravines et de vallons en direction de la Tête de Panneyron. Ils seront franchis avec grande facilité par les 2 personnes handicapées marchant (une non-voyante et une mal-voyante).

Grâce à sa jeunesse, l’équipe fait preuve d’une belle vitalité et aura rapidement intégré que les difficultés se passent plus facilement quand elles sont partagées.

Nous sommes mardi et les sacs sont prêts pour 2 jours d’itinérance. En effet, un bivouac est programmé et pour la plupart d’entre nous, ce sera une grande première. Le parcours nous fait traverser de jolies prairies fleuries et le Bois Noir.

Le soleil se montre généreux et le pique-nique en sous-bois sera apprécié avant de commencer la grimpette en direction du col de Coulette.

N’est-ce pas Colette ? Contente d’être arrivée en compagnie de Mainon, notre mulet vaillant mais intrépide ! Le repos est mérité sur cette herbe tendre et tout le monde profite du panorama offert à 2 362m.

Aurélien aura besoin de faire preuve "d’un peu d’autorité" pour motiver la troupe à reprendre son sac. Une fois le col franchi, le paysage devient plus minéral. C’est en crête que le sentier se poursuit pour rejoindre notre lieu de bivouac situé dans le vallon de Laugier.

La météo n’est pas vraiment de la partie et un orage de grêle va mettre un peu d’animation sous notre belle tente montée "à la berbère".

Un épais brouillard envahit notre campement à la fin de notre petit déjeuner et plusieurs options s’offrent à nous. Après un rapide échange, nous choisissons de maintenir notre objectif que nous découvrons dès les premières enjambées, ce col en fond de vallée.

Après plusieurs traversées de névés, nous atteignons vers 13h, le Col de Serennes, situé à près de 2 700m. Le vent est froid et nous prenons soin d’ajouter "des couches" avant de nous restaurer. Un café chaud sera apprécié de tous.

Il nous reste de l’énergie pour avaler le dénivelé qui nous amène au point culminant du séjour et à son point d’orgue : le lac des 9 couleurs.

Le ciel s’est dégagé et nous nous régalons de ce joli spectacle. La descente est annoncée "technique" car elle va longer notre itinéraire du matin mais en balcon et en dévers. La concentration est extrême sur ce sentier exposé et étroit jusqu’au passage du Col des Cougniers. L’équipe est quelque peu soulagée et prendra ainsi le temps d’observer une marmotte qui joue à cache-cache.

Après avoir traversé les alpages de Ste Catherine, un petit transfert en véhicule nous ramène au chalet. Le lendemain matin, une journée "cool" est au programme. Nous quittons le chalet en direction des Escondus à travers une forêt de pins magnifique alors que les rhododendrons sont en fleurs. Après avoir grimpé sur de larges pistes, nous faisons une halte avec une vue imprenable sur les crêtes de Vars, le temps de notre pique-nique.

Le temps de réparer une semelle défaillante et notre périple continue en direction du col de Vars à travers des tapis de bruyères, des buissons de myrtilles en devenir et de jolies prairies.

Un petit chemin herbeux évite la route et nous ramène au chalet où nous partagerons un bon goûter.

Nous sommes déjà vendredi et après un transfert des véhicules et de toute l’équipe, la randonnée commence par une ascension soutenue sur une belle piste qui nous amène à une immense forêt de pins et d’épicéas.

Petit clin d’œil sur cet unique lys orangé avant de poursuivre ce sentier en descente par de nombreux virages en lacets serrés.

Il nous faudra être patient pour trouver un endroit propice pour notre repas du midi qui sera suivi d’une grande pause réparatrice.

Mais la journée n’est pas terminée et la descente "infernale" de 750m se poursuit à travers la forêt avant de rejoindre le village de St Paul sur Ubaye.

Et c’est au cœur du village, au bistrot du chamois bleu, que la troupe se retrouve autour d’un verre. Entourée de toutes "ses" femmes, Rodolphe, passager joëlette pour qui c’est le 1er séjour, n’est pas peu fier pour cette photo souvenir !

Un partenariat s’est engagé avec le Lycée des Métiers de la Montagne de St Michel de Maurienne et gageons que cette 1ère expérience soit renouvelée. En effet 3 jeunes de cet établissement, se sont particulièrement investis lors de ce séjour.

Ils ont été félicités à juste titre, tout comme pour les 4 autres nouvelles recrues qui se sont également vite et bien impliquées. Leur motivation rassurante nous permet d’envisager l’avenir avec sérénité.

Ce sentiment est-il partagé par ce couple "infernal" ?

Textes et photos : Domi

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

16 janvier 2017

Il manque encore 6 accompagnateurs (bénévoles) pour compléter les équipages qui participeront à la traversée de la Baie du Mont Saint-Michel.

Inscrivez-vous vite !

>> Traversée de la Baie du Mont Saint Michel

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires