Handi Cap Evasion

Raid des Alizés

Rubrique: Reportages 26 novembre 2015

Oriane, Manon, Charlotte, trois filles pleines d’énergie nous font vivre en direct le raid des Alizés en Martinique. Une aventure nature, sportive, solidaire, 100% féminine qui s’est déroulée du 19 au 23 novembre. Nos trois sportives (équipe team aloé) avaient choisi de promouvoir et soutenir Handi Cap Evasion. Elles nous rapportent un chèque de 400 € !

Premier jour :

La Team Aloe France est arrivée à destination après 10h de vol et 2h de bus ! :) Eh oui le raid des alizés ça se mérite. Le bivouac de ce soir se trouve à Basse pointe dans le nord de l’île.

Le ton vient d’être donné lors du briefing : demain, on va ramasser ! Entre le décalage horaire (5h de moins qu’en métropole), la chaleur humide (presque 25 degrés à 22h30 passées heure locale), la quasi nuit blanche qui s’annonce et les épreuves à venir on va vite être mises dans le bain. Et c’est pour ça qu’on est venues !

Départ à 8h pour une épreuve de VTT de 15km dans les roches volcaniques avec 550m de dénivelé positif puis une épreuve de canoë en mer. Il n’est pas non plus impossible qu’une troisième épreuve surprise vient se greffer à ce beau programme à l’issue. On vous dira ça demain.

On est en tous cas très contentes d’être là et d’avoir rencontré les 46 autres équipes que nous allons devoir affronter. L’aventure commence enfin !

Deuxième jour :

Aujourd’hui première journée d’épreuves !

La nuit a été courte mais on a plutôt bien dormi. Au réveil on a pu constater que notre bivouac été en fait installé au milieu d’une palmeraie, d’où les bruits étranges durant la nuit (oiseaux, animaux, voisines bruyantes ?).

Pour commencer la journée, comme annoncé : un parcours très technique et physique de VTT. Certes ce n’étaient que 15km mais aucun passage de plat et uniquement des chemins boueux suite aux pluies : on a bien ramassé ! (on a même du porter nos VTT sur notre dos sur certains passages). Le parcours attaquait directement en côte avec montée quasi continue sur les 7 premiers kilomètres. C’était long, et dur, et on s’est pris une bonne pluie !

Mais après l’effort, le réconfort : des kilomètres de descente avec vue sur la mer azur depuis les palmiers. Bon, ce n’était pas non plus de tout repos comme descente, on s’est pris de bonnes gamelles : dérapage incontrôlé pour Charlotte, vol plané pour Oriane et virage loupé pour Manon. On décernera les notes artistiques à la fin du séjour !

Après un repas en bord de mer, on a poursuivi avec la fameuse épreuve de canoë. Départ simultané des 47 équipes en ligne face aux rouleaux... et malgré deux bonnes séries de vagues massives on a bien réussi notre départ (clap, clap).

Ça a contrasté avec notre arrivée plus houleuse (c’est le cas de le dire), sous forme de roulé boulé avec le canoë sur la plage. RIP les lunettes de soleil d’Oriane et le genou de Manon (rien de trop grave heureusement). Le parcours était assez court (7 km) mais pas évident du fait des vagues et de l’impression tenace de faire du sur-place. Au final nous sommes arrivées 34 èmes donc on est plutôt contentes car nous n’avions pu nous entraîner qu’une fois toutes ensemble. On adresse en tous cas un grand bravo à Charlotte qui a barré notre embarcation comme une pro ! (et qui risque de remettre ça demain car la rumeur dit qu’il y aura à nouveau du canoë).

Dernière épreuve de la journée : réussir à arriver dans les premières aux douches pour ne pas rester trempées du canoë pendant des heures ni faire la queue pendant 107 ans. C’est sans doute notre plus grande réussite de la journée ! Il est maintenant 18h30, il fait nuit noire dans le bivouac et on ne va pas tarder à aller manger ce qui est une bonne nouvelle car il fait faim et que depuis notre arrivée les repas sont hyper bons. Pas si rustique notre affaire, on est loin des rations de combat et du lyophilisé mais par contre on est claquées (sauf Manon qui a encore beaucoup de ressources, évidemment) !

Troisième jour :

Après une nuit difficile pour nos dos, le bivouac ayant été installé sur un champ de pierres (et la pluie ayant encore fait des siennes pour transformer l’ensemble en champ de boue avec des pierres), nous avons attaqué cette deuxième journée d’épreuves un peu stressées.

Hier soir, lors du briefing on nous a annoncé une bonne nouvelle : l’annulation de l’épreuve de canoë suite aux mauvaises conditions météo, et comme ce n’est vraiment pas notre épreuve phare on s’est réjouies ; et ensuite une nouvelle plus angoissante pour nos mollets : 17 km de trail sur la montagne Pelée avec 1200 mètres de dénivelé positif, et quasiment autant en négatif. (Pour les non initiés, un trail c’est une course à pied mais en forêt ou sur terrain non bitumé et avec du dénivelé).

Alors, bilan de cette épreuve : c’était vraiment dur mais on a survécu et on est arrivées 19eme en 4h35 (3h15 pour les premières et 8h pour les dernières) donc on est fières de nous ! :) (oui, sous l’effet de la fatigue on cède à l’auto - congratulation.

Les 800 premiers mètres de course étaient destinés à permettre aux équipes de se placer pour la seconde phase du parcours, à savoir un "single" de 4,5 km, c’est à dire, en gros, un sentier très peu large dans la jungle qui ne permettait le passage que d’une personne.

Pas évident de décrire à quoi ça ressemblait mais en résumé ça montait beaucoup, il y a avait de la boue partout et il fallait s’agripper aux pierres et aux lianes pour avancer. L’avantage c’est que ce n’était pas du tout monotone et qu’on n’a pas vu le temps passer, surtout occupées à regarder où on mettait les pieds. Il y avaient ensuite 4 km de montée complètement interminables sur les hauteurs de la montagne Pelée. Dans notre dos, la vue sur la mer et devant nous le sommet de la montagne dans la brume. Dur. Une fois arrivées en haut, plus que de la descente sur un peu moins de 9km. Une première partie technique avec beaucoup de boue (c’était un mudday trail en fait) et plusieurs passages avec des cordes. Ensuite une seconde partie "plus roulante" (qui permettait de courir quoi). On n’a plus de jambes (mais on vous rassure Manon a encore et toujours de la réserve) ! Demain ça va piquer !

Ce soir 2h30 de bus pour rejoindre le sud de l’île, il paraît qu’il y fait plus sec, on aura peut être moins de pluie ! (Ou pas)

Quatrième jour :

Après avoir dit au revoir à notre bivouac, on s’est donc élancées pour une ultime épreuve de run & bike de 16 km sur le chemin côtier menant à la ville de Sainte Anne dans le sud de l’île.

Le run & bike c’est une sorte de relais avec une personne à VTT et deux qui courent, le but étant d’alterner pour aller plus vite. Et on a tout donné, grâce notamment à la perf énorme de Manon que l’on a enfin réussi à fatiguer ! Notre stratégie était la suivante : laisser charlotte et Oriane se relayer sur le vélo, Manon ne le prenant que pour les côtes ! Le paysage était vraiment magnifique, paradisiaque comme on se l’imagine, avec la mer turquoise et les palmiers à gauche, une alternance de roches et d’arbres à lianes à longues racines à droite et le chemin qui serpente au milieu. Pas toujours évident de pédaler dans le sable en revanche...

Avec la fatigue accumulée, les derniers mètres ont été difficiles mais en récompense on est arrivées 15èmes de l’épreuve ! :)

Petite déception toutefois car cette belle performance ne nous a pas permis de grappiller de places supplémentaires au classement général. Nous finissons donc ce Raid des Alizés 2015 21emes sur 46 en 9 heures 44 minutes (à 2 min des 20èmes)

C’est pour nous un super résultat car le niveau de la concurrence était élevé et que nous avons dépasse l’objectif que nous nous étions fixé ! On est donc très heureuses de pouvoir rapporter un chèque de 400 euros à Handi Cap Évasion !

Un grand merci à tous pour votre soutien sans lequel nous n’aurions pu participer à cette aventure incroyable ! On repart des courbatures plein les jambes et des souvenirs plein la tête.

Un grand bravo à ces trois sportives qui ont si bien porté les couleurs de notre association !

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

7 octobre 2017

Retrouvez le bulletin d’inscription à notre AG et son programme !

>> Convocation AG 2017

30 juillet 2017

A la recherche de (bonnes) photos !

L’association a un grand besoin de bonnes photos pour illustrer nos documents de communication mais aussi pour transmettre à nos partenaires et aux journaux qui veulent bien faire la promotion de nos activités.

Les photos devront être transmises avant le 13 octobre, par mail : hce@free.fr ou la.creuzette@free.fr.
Le résultat sera donné lors de l’AG. Il y aura une belle surprise pour les 3 meilleures photos !

Pour en savoir plus, c’est ici !

>> Concours Photos

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2017