Handi Cap Evasion

Népal 2011 : Présentation

Rubrique: Népal 2011 24 octobre 2010

Expédition « au bout du bout » de la vallée du Langtang

Présentation du projet

L’association Handi Cap Evasion organise des randonnées en montagne avec des groupes comportant un mélange de personnes à mobilité réduite et de valides, grâce à un fauteuil roulant spécial baptisé joëlette.

Une expédition « horizontale » (en himalaya, 4000 m, c’est un fond de vallée), « au bout du bout », plutôt que verticale vers un haut sommet. Quelle drôle d’idée ! La terre est ronde, alors « le bout du bout » ne serait-ce pas rentrer chez soi ? Et pourquoi aller si loin, et pour y chercher quoi ? mais pour chercher longtemps ! pour chercher ensemble !

Avec les joëlettes, arriver à l’étape est comme atteindre un sommet : un sommet d’entraide et de solidarité. Alors une expédition avec un sommet chaque jour, quel luxe ! Et si finalement l’objectif du voyage était de revenir… transformés. Le seul vrai voyage est le retour.

Faire une randonnée classée comme l’une des plus belles, se donner les moyens de faire un trek hors du commun s’inscrit dans les objectifs de notre association. Bien entendu, seule une petite équipe d’une quinzaine de personnes partira à la découverte d’une autre manière de vivre dans de fabuleux paysages. Mais ce voyage extraordinaire est aussi un rêve pour de nombreuses personnes aussi bien valides qu’à mobilité réduite. Il sera un formidable outil de communication pour faire connaître nos activités mais aussi pour apporter une petite pierre au changement des mentalités vis-à-vis de ceux que l’on désigne comme des personnes handicapées. La préparation de cette belle aventure devrait dépasser les seuls participants et créer une dynamique dans notre association. Nous espérons bien entendu des retombées médiatiques et même financières.

L’idée de cette expédition atypique est née d’une rencontre. Depuis 1999 et le trek au camp de base de l’Everest, les joëlettes n’avaient plus roulé sur les sentiers du Népal, le royaume du trek par excellence. L’envie était intacte, mais il n’est pas simple de réunir toutes les conditions pour un trek en joëlette réussi. Et nous avions envie de réaliser un trek un peu décalé, qui permette un échange avec la population d’une vallée himalayenne.

La rencontre avec le guide de haute montagne Paulo Grobel, habitué des expéditions himalayennes et grand connaisseur des sentiers népalais, nous a fourni l’occasion de construire ce trek sur mesure pour Handi Cap Evasion. La préparation a finalement abouti à repérage sur le terrain au printemps 2010, pour que les joëlettes puissent s’élancer en mai 2011.

La région du Langtang a été choisie pour son accès « relativement » simple depuis Katmandou et son profil plutôt adapté à la joëlette. En effet le Langtang est le massif le plus proche de Katmandou : de Bhakatpur ou de la colline de Swayanbunath au milieu de la ville, on peut apercevoir ses sommets étincelants par delà des collines boisées.

Nous partirons de la jungle qui couvre les flancs de la vallée à Syabrubensi, en remontant le long de la rivière Langtang Khola par des forêts de plus en plus alpines jusqu’à une large vallée glaciaire ou aboutissent les moraines des glaciers descendus de pics acérés.

Consultez aussi le site de Paulo Grobel : une description (en images) du projet est en ligne.

Déroulement du voyage

- J1, Samedi 14 mai, départ de Paris.
- J2, Arrivée à Kathmandu, en début de journée. Dès la descente de l’avion, première expérience de joëlette au Népal de l’aéroport jusqu’à l’auberge du monastère de Shechen à Bouddhanath. Rencontre avec l’équipe népalaise et en particulier les Nepali joëlette Drivers. Hébergement à Shechen.

- J3, Un peu de repos pour digérer le décalage horaire, puis quelques koras autour de la Stupa pour améliorer le karma de toute l’équipe. Hébergement à Shechen. - J4, Une immersion radicale dans la réalité de la capitale népalaise. Au programme : embouteillages, klaxons et pollution, mais aussi Swayambu, Tamel et Durbar Square. Hébergement à Shechen.
- J5, Enfin, nous voici dans le bus pour le massif du Lantang et Syabrubensi. Ambiance Far West pour un « bazar » en bout de route. Hébergement en hôtel à « Buddha Guest House ».

- J6, Un premier pont népalais nous met directement dans l’ambiance, puis il suffit simplement de remonter la vallée, le long de la rivière. Lever matinal pour une première journée très difficile et longue. Nuit au bord de la rivière. Hébergement à Bamboo lodge, « Bamboo Tibet Lodge » et camping.
- J7, Une montée importante nous dépose à Lama Hotel. Des marches, un sentier raide et peu roulant, beaucoup d’efforts en perspective et une conduite très technique des joëlettes. C’est la partie la plus difficile de l’itinéraire, que du bonheur. Lama Hotel est un ensemble de lodges dans la forêt. Hébergement à Lama Hôtel, en lodge et camping.
- J8, Dans la forêt, un début compliqué puis le sentier devient plus facile. A la première clairière les sommets enneigés du Langtang Lirung nous rappellent que nous sommes en Himalaya. Repas de midi à Thyangsyapu. Hébergement à Ghoratabela, en camping.
- J9, La vallée s’ouvre et devient de plus en plus alpine, au loin s’éclaire le Ganchenpo. Les joëlettes s’emballent, nos Drivers sont maintenant chez eux. Hébergement à Langtang Village, chez Karma à Eco Lodge et camping.
- J10, une journée au village de Langtang. Toilettes, repos et balade dans le village. Rien d’autre, c’est « la progression douce... ». Hébergement à Langtang Village, chez Karma à Eco Lodge et camping.
- J11, Kyanjing, une fromagerie quelques lodges et des yacks, le dernier lieu habité de la vallée. Un trajet roulant, presque une autoroute ! Midi à Sindum, l’un des plus beaux villages de la vallée. Nous voici au cœur du monde bouddhiste avec de grands murs de mani. Installation à la petite auberge de Lovely Guest House. Lodge et camping.
- J12, une grande vallée ouverte avec des bergeries et un paysage très haute montagne. Une longue journée plutôt roulante mais avec des passages un peu techniques au bord de la rivière. Des troupeaux de yacks nous indiquent que nous ne sommes pas en Vanoise. Hébergement en camping à Numthang.
- J13, La fin de l’expédition s’approche avec une dernière difficulté. Une rivière tumultueuse où nous nous transformerons en constructeur de pont puis une moraine périlleuse en joëlette. La découverte des alpages de Langshisa est un grand moment... Le bout du bout ! Enfin. Hébergement en camping à Langshisha Kharka.

- J14, Il est temps de redescendre de notre bout du monde, presque en roue libre ! Mais c’est une très longue journée. Hébergement à la petite auberge de Lovely Guest House à Kyanjin en lodge et camping.
- J15, Par Langtang Village, nous rejoignons Ghoratabela avec forcément quelques arrêts dans les villages de nos Népali joëlettes Drivers. Welcome in Nepal... Hébergement à Ghoratabela, en lodge et camping.
- J16, « Roule ma poule » ! Juste pour Stéphane notre guide Handi Cap Evasion, une descente express pour débrider les joëlettes et se retrouver directement à Syabrubensi. Une très grosse journée. Hébergement à notre hôtel du départ.
- J17, Retour en bus à Kathmandu, mais cette fois-ci de l’autre côté de la vallée à Nagarkot, pour une vue matinale époustouflante du lever de soleil sur l’Himalaya. Les sommets du Langtang sont à portée de main. Hébergement en hôtel.
- J18, Une randonnée champêtre dans la campagne népalaise entre rizières et fours à briques pour rejoindre Baktapur, la ville la plus hindouiste de la vallée. Hébergement en hôtel, à Bagdaon Guest House.
- J19, Une immersion dans la culture Newar avec une journée tranquille pour prendre le temps de profiter de l’ambiance moyenâgeuse de la ville. Un tout autre Népal. Hébergement en hôtel, à Bagdaon Guest House.

- J20, Changu Narayan, l’un des plus anciens temples de la vallée, le prétexte d’une belle randonnée dans la vallée pour traversée sur le village de Sanku où nous attends le bus pour Boudhanath et la quiétude de Shechen.
- J21, Derniers achats de souvenirs, derniers adieux. Il est temps de prendre l’avion du retour. Vite, une dernière Kora...
- J22, samedi 6 juin, arrivée en France, séparation de la joyeuse troupe.

L’équipe

L’équipe est constituée d’adhérents d’Handi Cap Evasion ayant tous une bonne expérience de la joëlette. Elle est consituée de :
- Quatre passagers joëlette : Myriam, Jean-Lou, Yann et Martine.
- Une non-voyante : Annie ; qui marchera avec l’aide d’un accompagnateur.
- Dix accompagnateurs actifs, pour la conduite des joëlettes et l’aide à la personne : Patrick, Nicolas, Denis, Catherine, Jacky, Vincent & Vincent, Monique, Solène et Ségolène.
- Un accompagnateur en montagne : Stéphane, le responsable de l’équipe, habitué des séjours en joëlette.
- Un guide de haute montagne : Paulo, notre lien avec l’équipe népalaise, qui tirera aussi la joëlette !
- Nous embaucherons quatre « Nepali Joëlette Driver » pour renforcer les équipages des joëlettes.

A tout cela il convient d’ajouter (autonomie oblige) l’équipe de cuisine avec Cook, Helpers et Kitchen boys !

Dans la région du Langtang, le portage s’effectue à dos d’homme, nous embaucherons donc des porteurs de la vallée pour le transport du matériel et de vivres de l’expédition.

Retrouvez la présentation de ce trek unique sur le site de notre sponsor B2V : http://www.b2v.fr/Client/Images/Vid...

Nos partenaires

B2V Retraite Prévoyance Mutuelles EOVI FIC SAS Comité d'entreprise GMF

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séours 2017