Handi Cap Evasion

Mercantour du 24 au 31 juillet

Rubrique: Reportages 17 août 2010

Si en quelques mots nous devions résumer le séjour Mercantour 2010, je dirais : Paris-Roubaix, météo capricieuse et paysages grandioses !
Vous allez comprendre…

Le premier jour c’est prise en main de la joëlette. Pour ça, une petite virée vers le vallon de Sestrière, bucolique facile d’accès par un mixte de petits sentiers et un peu de bitume.

En fin de journée, présentation de l’histoire de St Dalmas et son Eglise par un "ancien" du village. Nous avons eu droit à tout plein d’anecdotes. Très intéressant !

Pour le lendemain de gros orages sont prévus. Du coup Christophe, notre accompagnateur, propose de changer le programme. Au lieu d’aller au refuge de Vens nous iront à la cabane du CAF en haut du vallon de Gialorgues.
La montée est difficile ! C’est un vrai Paris Roubaix mais au lieu des pavés ce sont des blocs, des marches… Après cette épreuve de force, à l’entrée de l’alpage, un berger bien sympathique nous accueille.
Le pique nique à la cabane est fort apprécié !



Les quelques nuages n’étant pas très menaçants, l’après midi, nous poussons un peu plus loin pour aller voir un petit lac. Malgré le vent à faire voler Karac, notre âne, certains poussent le vice jusqu’à se baigner
La journée se finit par une soupe bien méritée à la cabane et finalement sans le moindre petit grondement de tonnerre ni même le moindre nuage menaçant. Est-ce la météo ou les météorologues qui nous jouent des tours ?


Le lendemain la météo ne sera pas plus mauvaise. Nous irons au col de Gialorgues, piquer une tête dans un petit lac un peu plus loin avant de redescendre pique niquer à la cabane.


Mercredi, nous reprenons le programme initialement prévu lundi avec une petite variante car il n’y a que 6 places de libres au refuge de Vens. Il y aura bivouac pour les autres. Karac va bien nous aider car il faudra emporter de quoi manger pour les 2 jours, repas du soir et petit déjeuner compris.
Le refuge nous permettra très gentiment de squatter une table de la salle à manger pour le dîner.



Jeudi, la monté au col de fer nous permet de découvrir des dentelles de pierre et le côté Italien.

L’après midi, après le pique nique au refuge de Vens, c’est une longue descente dans le vallon qui nous attend.

Le lendemain la montée au col d’Anelle sera plus cool. Le pique-nique sur une ancienne terrasse surplombant la vallée de St Etienne de Tinée nous offre un panorama exceptionnel.
Au passage, un petit coup d’œil aux beaux parterres fleuris du Mercantour :


La descente, vers Saint Etienne, en balcon et en lacets, parfois un peu technique nous ramène doucement vers le camping où nous finirons le séjour dans la joie et la bonne humeur autour d’une grolle.

Merci à toute cette fine équipe qui a permis le bon déroulement et la réussite de ce séjour.

Emmanuel

Photos Anne Sophie Schorter

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

23 octobre 2017

Faire un don en ligne à HCE

Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez désormais nous faire un don en ligne.

Propulsé par HelloAsso

>> Faire un don en ligne

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2017