Handi Cap Evasion

Massif des Monges du 22 au 29 juin 2013

Rubrique: Reportages 1er juillet 2013

Belle semaine ensoleillée dans une belle nature. Joël nous avait promis : des clues, des gorges, des falaises, des crêtes, des forêts, des alpages fleuris. Rien n’a manqué au programme et nous avons même pu observer quelques mères mouflons avec leurs petits.

La semaine débute à Authon, en dessous du col de Fontbelle. Nous installons le camp près du ruisseau.

Le séjour est encadré par Joël qui va s’employer à nous démontrer que sa joëlette passe de partout.... au cas où on en douterait. Les personnes à mobilité réduite (Yolande, Rolande, Bernard, Carmen et Christine) sont des habituées. Les nouveaux accompagnateurs : Cécile, Chantal, Didier, Aude et Fabrice vont être rapidement "mis au parfum".

Marie Pierre va nous surprendre et nous régaler tout au long de la semaine par ses recettes originales. Grâce à son talent, les repas seront toujours de bons moments de convivialité.



Parmi l’équipe, deux passionnés de photos (Jean Michel et Arnaud), à qui nous devons ce beau reportages en images. tel père, tel fils !

La journée d’initiation n’est pas si facile que ça, mais elle a le mérite de nous préparer aux belles grimpettes qui nous attendent pour les jours suivants. Dès le lendemain il faut franchir la crête de Geruen (1746m), bien ventée, pour rejoindre notre second lieu de camping sauvage dans le vallon de Feissal. Dès cette seconde journée, les traversées de torrent, les montées caillouteuses n’auront plus de secret pour les équipages. Les paysages sont sauvages mais variés avec quelques passages en forêt et de beaux alpages bien fleuris.











Tout le groupe apprécie la beauté et le caractère sauvage du lieu choisit pour le bivouac, au fond du vallon de Feissal. L’accès aisé du torrent permet de faire trempette et facilite le lavage de la vaisselle. Les nuits un peu fraîches (il y a du givre sur les tentes au petit matin), ne seront troublées que par les cris des chevreuils.

Les choses se corsent avec la randonnée en boucle dans le vallon de Feissal. Et oui, avec l’enthousiasme du groupe, les joëlettes vont grimper jusqu’au col de la Croix de Veyre (1885m). La vue au sommet vaudra bien les bonnes suées de la montée. Une mention spéciale pour Carmen qui abandonne sa joêlette et arrive au sommet du col sur ses deux pieds !






Le cinquième jour, nous plions le camp pour rejoindre le village de Tanaron. La montée au col Saint Antoine paraîtra facile après celles des jours précédents.

Des traversées de torrent, de beaux passages en forêt, une pause repas où nous recherchons l’ombre, un escalier un peu raide, une crevaison pour ralentir le rythme et nous voici au village perché de Tanaron. Nous installons le camp en haut du village sur un terrain gentiment prêté par Karine. Celle-ci nous met aussi à disposition le rez-de -chaussée de sa maison. Vive l’accueil à Tanaron !




Après la découverte du village, la montée au pied du Rocher Gassendi, nous partons en direction de la lame de Facibelle, curiosité géologique.
Le pique-nique au frais, les pieds dans l’eau va être particulièrement apprécié.





Quelques petites surprises au retour, notamment avec un pont himalayen qui s’avère bien remuant ! Quand à Bernard, le roi de la cabriole, il n’hésite pas à tester la joëlette en solo, pour compléter les émotions de la journée.


La soirée sera festive avec le spectacle de "Popeline l’ânesse" réalisé par Corinne Gautier comédienne. Le petit plus sera apporté par Christine qui nous dévoile ses qualités de pianiste.

Pour la dernière journée de randonnée, nous rejoignons la vallée du Bès pour une montée au dessus du vieux village d’Esclangon. Les derniers mètres d’ascension pour admirer le point de vue du Blayeul et surtout le fameux vélodrome, autre curiosité géologique, sont bien raides. Une nouvelle fois, le point de vue valait bien les efforts de la montée. La descente sera plus tranquille et se terminera par un moment de fraîcheur dans les eaux du Bès.


La dernière soirée sera népalaise avec au menu : "momos" et "dalbat". bravo à l’équipe qui a tout préparé !

Et j’ai oublié de vous parler de notre fier mulet "Mainon" pour qui c’était une reprise. S’il s’est montré très sensible au charme de ses conductrices, il nous avoue que c’est tout de même Marie Pierre qu’il préfère !


Un grand merci à Joël et Marie Pierre pour cette belle semaine et pour nous avoir fait découvrir leur jardin secret de Tanaron. Un grand bravo à toute l’équipe "Monges 2013" !

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

23 octobre 2017

Faire un don en ligne à HCE

Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez désormais nous faire un don en ligne.

Propulsé par HelloAsso

>> Faire un don en ligne

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2017