Les contreforts de Vans - 17 septembre 2018

Rubrique: Antenne de l’Ardèche 8 novembre 2018

C’est chez Claire et Yves, au lieu-dit « la Font Perdue » sur la commune de Brahic cis sur les contreforts des Vans en Ardèche, qu’en ce dimanche matin, environ 90 marcheurs se sont retrouvés pour une nouvelle randonnée avec les joëlettes.

Certains étaient déjà sur place depuis la veille, ayant dormi sous tente ou à la belle étoile. En effet, le samedi avait été organisée par Claire une randonnée à vélo en hommage à Yves, et 24 participants ont vaillamment parcouru dans l’après-midi les 48km du parcours.

En cette belle matinée, après un petit déjeuner copieux et local, -mmhh les confitures de Claire !!!!, les participants se sont apprêtés, accueillants au fur et à mesure les nouveaux marcheurs, et installant dans les neuf joëlettes les personnes handicapées qui allaient ce jour-là découvrir le sentier du facteur.

Les équipes se sont constituées au fur et à mesure, incluant les novices, enthousiastes et prêts à écouter les conseils prodigués par les anciens, les Vincent, Loïc, Jean-Paul, Monique, les vaillants intendants d’handi’cap évasion. A 10h, les équipes étaient constituées, les joëlettes et deux non voyants ont pris la route, par équipe de trois, menés par les guides attentifs et d’humeur plutôt joyeuse.

Ce jour-là, le temps était avec nous puisqu’après un départ sous le soleil, le ciel s’est légèrement couvert évitant aux randonneurs d’être écrasés par une trop forte chaleur. Et cela était bienvenu !! En effet, le sentier au départ tranquille s’avèrera rapidement difficile, voire très difficile par endroits.
Ça roule ! Ça saute ! Ça bloque ! Ça nécessite non seulement de la coordination et de la communication entre les membres des équipages mais aussi des muscles, ainsi qu’une grande confiance de la part des passagers.
Le sentier du facteur part de chez Claire à Brahic et descend dans la vallée de la Gagnière, passant à côté de Murjas.

Nous traversons le hameau de La Coste puis, le lieu-dit les Angligeos et nous revenons par la croix de Bancillon avant de redescendre par la pinède sur la Font Perdue, décrivant ainsi une boucle de dix kilomètres.
A la sortie de Murjas, en contre bas, nous distinguons des vestiges (accols, et clède) remis au jour, par des bénévoles.

De grandes marches et des passages très escarpés jalonnent le parcours.

Elles ont nécessité de faire des haltes et nous ont ainsi permis d’admirer le magnifique paysage sur les montagnes alentours et d’apprécier la végétation variée, constituée de genêts, de chênes verts, de châtaigniers, de figuiers, de très beau murs en pierre sèches, de fleurs parfumées et de multiples variétés de plantes. Nos 2 plus jeunes randonneurs.


Après une matinée très sportive, nous faisonS une halte chez Étienne et Ioannina aux Angligeos chez qui avait été organisée la pause déjeuner.

Sur une grande terrasse ensoleillée nous attendaient à l’ombre des parasols les organisateurs et cuisiniers avec un repas copieux et roboratif.

Nous avons ainsi pu nous détendre dans une atmosphère légère et joyeuse et apprécier le repas convivial tiré du sac pour certain ou bien cuisiné par Anne-Marie et Jean-Paul pour d’autres. Aussitôt le repas terminé, nous sommes repartis pour continuer de monter vers la Croix de Bancillon par les calades, à l’ombre des châtaigniers.

En cet après-midi, les équipes commençaient à fatiguer et ont apprécié le soutien de certains vaillants habitués entrainés à ce genre d’aventure, qui grâce à de nombreux allers et retours nous ont permis d’atteindre le sommet de la colline.

Après un regroupement au sommet ainsi qu’une halte, nous avons cheminé le long de la crête avant de redescendre par une pinède très pentue qui a continué de mobiliser l’attention des équipes qui se sont retrouvées en bas à l’issue de cette descente.

Après des applaudissements témoignant de la joie de chacun et une séance photos, nous avons ensuite tous repris la route marchant d’un pas tranquille pour faire les derniers kilomètres de plat menant jusqu’à chez Claire où nous nous sommes recueillis un moment devant le jardin que Claire et sa fille Marion sont en train d’aménager en mémoire de Yves.

Jardin souvenir en mémoire de Yves COLOMB

Puis, les uns à la suite des autres, marcheurs et joëlettes, ont repris le chemin jusqu’à l’arrivée où un goûter nous attendait. Alors, nous avons partager dans la bonne humeur et les sourires nos impressions, témoignages et plaisanteries. La joie et la reconnaissance pouvaient se lire sur les visages, heureux d’avoir ainsi pu le temps d’un Dimanche partager et vivre ensemble une expérience généreuse et authentique.
Merci Claire de ton accueil.

Merci Yves, tu étais avec nous le long de ce sentier que tu avais parcouru auparavant en prévision de cette journée.

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

16 octobre 2018

Inscrivez-vous à notre Assemblée Générale des 24 et 25 novembre 2018 à Vénissieux !

>> Convocation AG 2018

23 octobre 2017

Faire un don en ligne à HCE

Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez désormais nous faire un don en ligne.

Propulsé par HelloAsso

>> Faire un don en ligne

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2018