Handi Cap Evasion

Les balcons de Montrottier le 06 avril 2014

Rubrique: Antenne du Rhône 9 avril 2014

Dès les premiers rayons du soleil, la journée s’annonce belle. Les cyclo-touristes ne s’y sont pas trompés qui encombrent un peu les routes sinueuses qui nous conduisent parmi les cerisiers en pleine fleur à Montrottier, petit village des Monts du Lyonnais.

Là, le parking municipal est quasiment plein, « squatté » par les véhicules des accompagnateurs Handi Cap Évasion. C’est le moment des retrouvailles avec les uns, des rencontres avec d’autres.

Belle diversité : étudiants de l’Association Sportive et Solidaire de l’Université Lyon1, jeunes ou moins jeunes intéressés par nos présentations ici ou là (lycéens, jeunes professionnels), ou d’autres encore engagés dans un projet de solidarité en France ou à l’étranger ou amis du CAF de Bourgoin et qui viennent voir la façon de Handi Cap Évasion d’envisager la différence.

Après un exemple de montage de joëlette, beaucoup s’affairent à monter les trois autres. Comment installer un passager, débéquiller et enfin on peut partir sous l’œil amusé de Michel, organisateur de cette journée.

Un peu de goudron n’est pas très agréable mais permet un bon exercice de prise en main de la joëlette.

Rapidement un sentier nous permet de voir que si c’est « cool » à plat, ce fauteuil mono-roue est exigeant à la montée.

Le replat est bienvenu et tous (passagers et déficients visuels) se retrouvent et nous poursuivons notre route, non sans éveiller l’intérêt d’un troupeau de chèvres qui nous suit derrière leur clôture, les yeux écarquillés devant le comportement de ces étranges bipèdes.

Petit exercice de marches et nous accédons à un magnifique belvédère. Il est temps, des estomacs commencent à s’impatienter.

Une première à ma connaissance : Lionel ne s’est pas départi de sa cafetière et nous fait un café sur place, tout frais, tout chaud. Petit temps de récup (n’est-ce pas Lionel ?)

Puis l’après-midi se passera sur un rythme plus rapide. Les jeunes ont pris la mesure de la joëlette. On voit même des sprints en haut des côtes. Comme chacun sait les Monts du Lyonnais, "ça monte et ça descend".

A l’arrivée on apprécie la collation proposée par le CAF de Bourgoin. Il y même un délicieux au chocolat et un breuvage de Fontaines.

On replie sous l’œil du maître et la joyeuse troupe se sépare rapidement car le temps a passé bien vite.

Merci à Michel pour l’organisation. Merci à tous pour leur dynamisme, leur enthousiasme. On rêve de se retrouver sur une autre sortie ou un séjour.

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séours 2017