En HCE Anjou, automne rime avec jus de pomme...

Rubrique: Antenne d’Anjou 21 novembre 2018

Le mois d’octobre arrivant, ça y est, on est dedans...
L’opération jus de pomme, c’est reparti en HCE Anjou.

Des caisses des pommes, et voilà, faut laisser les fesses faire...


Ah non... l’effet se faire...
Mais on n’est pas là pour jouer à la pétanque non plus, il faut savoir rester dans le cadre !!!...


Il faut d’abord avoir des bouteilles propres, et cette année on a innové avec un truc sensass, un rince-bouteilles dis donc !!!
Et ça marche super bien, mais attention, bien mettre la bouteille avant que l’eau ne se pointe, car là c’est les fontaines de Versailles !!!



Ensuite il nous faut plein de petites mains, gantées ou pas, les pommes après un plongeon renversant se font nettoyer rondement de tous les côtés, enfin si on peut dire qu’une pomme a des côtés ?!?!





On passe ensuite à des bras costauds qui renverse les pommes encore une fois pour qu’elles soient, cette fois-ci, broyées et pressées, non pas qu’elles soient en retard, mais pour un bon jus de pomme, c’est mieux ainsi...




Sans oublier, toujours des bras, qui étagent sur la presse les différents niveaux du brou obtenu, et le mille-feuille prend forme, prêt à être pressé lui aussi... décidément, on ne prend jamais de retard lors de cette journée à tout le temps être pressé comme ça !!!


De plus en plus costauds les bras, l’équipe est au top au tournage du pressoir !!! Et ça tourne...


Et on en profite pas pour venir secouer ses tapis, hein, s’il vous plaît, non mais dis donc !!!

Ça y est, la vanne est ouverte, le premier jus sort de la presse, il va rejoindre les bouteilles vides qui attendent sagement dans leurs caisses.



Mais pas pour longtemps, elles sont installées bien alignées sur le rail qui va les amener jusqu’au capsulage...

Et là, attention, faut être un pro, et aussi avoir des p’tits bras costauds...
Les bouteilles arrivent et repartent à une cadence folle, le poste du ’’capsuleur’’ n’est pas celui des plus faciles, bravo à ceux qui s’y sont risqués...


Et alors là, on arrive à l’un des postes les plus importants, celui du comptage, et là, faut suivre... bien concentrée les filles, bravo aussi, mais faut pas être trop de deux, hein...

Les bouteilles rejoignent ensuite leurs caisses mais elles sont pleines cette fois-ci, et là aussi les bras costauds reprennent du service pour charger tout ça dans les voitures, oui, ce jour là, mieux vaut ne pas venir en vélo, ça représente quand même un certain volume, il faut dire que cette année, c’est encore presque 2200 litres qui ont été embouteillés !!!

Ah oui, j’oubliais, pour que tout ça fonctionne à merveille, il faut une super organisatrice de l’événement, merci à Fabienne, et aussi pour que toutes ces petites mains et gros bras se donnent à fond, il faut du ravitaillement...

Tout ça fonctionne aussi avec ce qui nous rassemble tous au sein de notre asso : le partage, la convivialité, le plaisir d’être tous ensemble dans l’action...
Merci à vous tous, on a encore passé un très agréable moment tous ensemble, on se donne donc rdv l’année prochaine pour débuter l’automne comme il se doit en HCE Anjou...

Et le p’tit mot de la fin, cette p’tite demi journée a tout de même rapporté plus de 2400 € de bénéfice pour HCE !!!
MERCI aux p’tites mains et gros bras...

Texte de Domi
Photos de Sylvain et Domi

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

15 novembre 2018

Comment adhérer ?

Propulsé par HelloAsso

>> Adhérer à l’association

23 octobre 2017

Faire un don en ligne à HCE

Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez désormais nous faire un don en ligne.

Propulsé par HelloAsso

>> Faire un don en ligne

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2018