Handi Cap Evasion

Découverte des carrières de Glay, dimanche 03 avril

Rubrique: Antenne du Rhône 4 avril 2016

Une météo bien maussade pour le groupe de randonneurs qui se retrouve à Chessy les Mines dans la vallée de l’Azergues. Perrine, l’organisatrice, est un peu inquiète car quelques gouttes de pluie tombent dès que les 4 joêlettes sont installées.

Après les rappels fondamentaux de la conduite des joêlettes (et oui, il y a de nouveaux pilotes) et la présentation de la randonnée, le groupe s’élance en direction des collines qui surplombent l’Azergues.

Le temps va rester gris mais la pluie va vite cesser. Avec beaucoup d’enthousiasme les pilotes novices profitent d’une zone bien roulante, sans trop de pente pour tester la conduite des joëlettes. Cela ne va pas durer car nous commençons vite à grimper à travers le vignoble du Beaujolais avant d’atteindre la forêt.

Mention spéciale pour la jeune classe qui ne ménage pas sa peine dans les montées :

Les 4 randonneurs "handi -marchant" ont parfois un peu du mal à suivre le rythme des joëlettes mais ils gardent leur bonne humeur et c’est l’essentiel !

Nous voici dans la forêt. Les arbres commencent à se parer de bourgeons et de feuilles d’un vert tendre. Plus personne n’a froid car les montées nous ont bien réchauffés.

La faim commence à se faire sentir mais notre objectif n’est plus très loin. Nous dominons maintenant la vallée de l’Azergues et les panneaux nous indiquent les carrières de Glay. C’est bon signe !

Vers 13h00, nous atteignons l’esplanade située près des carrières. Le panorama est un peu bouché, mais chacun trouve sa place sur les bancs et rochers installés sur le site pour déballer le pique-nique. Il y a même quelques bruits sympathiques de bouchons...

Nous ferons la pause café près des carrières car un responsable de l’association des carrières de Glay nous attend pour nous faire la présentation du site. L’association "Les Carrières de Glay" a été créée en 2005 à l’initiative de la Commune de Saint Germain sur l’Arbresle et de quelques personnes passionnées. Leurs buts :

- la mise en valeur le site des carrières et faire connaître l’histoire de ce patrimoine par des animations centrées sur les métiers de la pierre

- la réalisation, par les adhérents, de travaux de sculpture et de taille de pierre dans un but éducatif.

Les membres de l’association, parmi lesquels on compte une quinzaine de sculpteurs amateurs, ont réalisé des travaux de mise en valeur du site

Seule carrière de pierre jaune située à l’ouest de l’Azergues, la carrière de Glay (également appelée carrière d’Oncin) se situe au point culminant du village de Saint Germain sur L’Arbresle : elle offre un beau panorama sur les Monts du Beaujolais, sur la vallée d’Azergues et ses villages construits en pierre calcaire jaune. L’exploitation fonctionnait déjà au XVème siècle et n’a cessé définitivement qu’en 1947.La carrière de Glay est désormais l’unique carrière du Rhône ouverte au public (le front de taille est sécurisé). Le site est classé Espace Naturel Sensible en raison de la variété de sa faune et de sa flore, et de la présence d’espèces rares (notamment des chauves-souris).

Ces pierres jaunes ont permis la construction de belles maisons, mais aussi d’églises, de "croix de mission" que l’on peut toujours voir en région lyonnaise.

La présentation faite par Pierre Forissier, président de l’association "les carrières de Glay" est riche en anecdotes. Nous avons l’impression de voir les ouvriers carriers au travail. Pas faciles les conditions de travail de ces carriers et encore moins celles des apprentis qui travaillaient dur et devaient payer leur formation. Nous découvrons le travail des trancheurs, des bardeurs, et des tailleurs de pierre. La présentation de photos d’époque et de schémas, nous met dans l’ambiance du début du XXème siècle.

Après cet exposé passionnant, nous pouvons découvrir la forge, les outils des tailleurs de pierre et nous avons même une remarquable présentation de la taille d’un bloc par Jean Luc, tailleur de pierres professionnel.

Il faut prendre le chemin du retour car...la pluie est annoncée pour la fin de l’après midi. Belle traversée du village de Glay avant de dévaler quelques sentiers bien pentus avec même un passage boueux et ludique qui va donner quelques émotions.

Nous voici tout près de l’Azergues. Nous découvrons de belles maisons au passage, avant de nous installer sur une aire de jeux près des voitures. C’est maintenant traditionnel : on échange un peu autour d’un verre et on se dit "à bientôt "pour d’autres aventures sur les séjours de l’été ou sur les sorties locales.

Christophe a le temps de tester l’utilisation de la canne électronique de Philippe. Cette fois, les rôles sont inversés et c’est Philippe, non voyant, qui guide Christophe. La pluie arrive lorsque les joëlettes sont pliées et que nous avons rejoint nos voitures. Bravo pour l’organisation et bravo aux nouveaux utilisateurs de joêlettes et pilotes qui ne se sont pas laissés décourager par les mauvaises conditions météo. Et vive le printemps !

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séours 2017