Handi Cap Evasion

Corse du Nord du 09 au 20 septembre

Rubrique: Reportages 30 septembre 2015

Souvenirs de vacances.

A ceux qui n’ont pas eu la chance d’être parmi nous, en voici le résumé.
Pour éviter les répétitions, je commencerai par quelques chiffres : 1 goutte de pluie, 2 cafés au lit (ou plutôt au hamac), 2 nuits en bateaux, 3 surprises, 4 joëlettes, 8 châtaignes gagnantes, 10 nuits à la belle étoile, 11 apéro corse festifs, 24 repas réussis mais surtout 12 jours de soleil, de chaleur, de couleurs fantastiques, de grosses rigolades.

Dernier séjour de la saison / premier séjour de la nouvelle saison !

Cette saison 2015 s’achève avec une grande première : l’enchaînement de 2 séjours en Corse. Après le Sud direction le Nord. Stéphane annonce la couleur : « préparez-vous à 10 jours corsés » ! Nous sommes prêts et impatients d’attaquer.

L’esprit solidarité HCE commence dès la gare de Marseille où 2 membres HCE 13 jouent les taxis pour nous conduire à notre bateau le GIROLATA. Nous sommes 13 à partir car 5 personnes nous attendent déjà à Ajaccio : Stéphane notre accompagnateur, Christian, Monique, Quentin et Yannick. Les autres : 4 passagers joëlette Bruno, Karine, Daniel, Marie-Laure, et Audrey, Bernard, Cyril, Dominique notre intendante, DominiQUE, Fanny, Jean-Luc, Vincent, et Yvette.

Apéro dinatoire sur le ponton, nous y savourons notre 1er coucher de soleil. La nuit se fera dans une pièce privatisée HCE sur une moquette un peu piquante pour certains !

JEUDI 10 SEPTEMBRE 7h00 : Ajaccio, nous voilà !! Les camions HCE et leur équipage restant du Sud nous attendent déjà dans les cales : quel bonheur de vous retrouver, ça y est l’aventure commence à 18, GO !

Pour bien démarrer, petit déjeuner sur la plage d’Ajaccio, et premières baignades. Ensuite nous rejoignons le camping d’Evisa situé en pleine montagne.
La pause déjeuner permet à Stéphane de déléguer la traditionnelle présentation de HCE à Yannick (qui devrait intégrer l’équipe des accompagnateurs l’an prochain) et de la joëlette, puis, nous partons directement pour notre 1ère randonnée par le chemin de la Châtaigneraie : châtaignier, pins, murs en pierre, et bien sûr cailloux agrémentent le trajet. Sans oublier notre cueillette de mûres miam miam.


Le soir, et comme les suivants, nous trinquerons à notre retour au bonheur de notre journée passée, à base de produits corses : bière, rosé, rouge et saucisson, en découpant les légumes, lavant la vaisselle, préparant la nuit.

Première nuit à la belle étoile -ce qui sera le cas pour les 10 suivantes quelle chance nous avons eu ! -.

VENDREDI : DIRECTION LES GORGES DE SPELUNCA (départ de Evisa et transfert du camion à Ota pour récupérer les randonneurs).

Cette fois une sacrée longue descente avec de sacrés virages et de sacrés gros rochers. C’est la joëlette sport ! Le déjeuner se fera au pied d’un pont génois en pierre, certains se baigneront, d’autres feront la sieste, voir les deux. Premières égratignures, les passagers ont eu quant à eux, les fesses et le dos bien secoués, et nos 3 nouveaux pilotes séjours maîtrisent déjà la joëlette. Bravo !








Le soir nous nous installons pour deux nuits au camping de Porto. Pendant le dîner nous en profitons pour faire un tour de table pour nous présenter et déjà émergent des âmes taquines. Surtout nous nous rappelons que nous venons tous ici pour la même chose : retrouver le groupe, la nature, aller au bout de nos chemins, et rire, rire !

SAMEDI : A NOUS LES CALANQUES DE PIANA !

Mais avant, nous lançons le jeu de la châtaigne et de son meunier : chacun de nous tire le prénom d’un participant qui devient sa châtaigne pour les 3 prochains jours : il faudra en prendre soin sans jamais révéler son identité. Résultats attendus dans 3 jours…

PIANA : Granit rose, passage dans les pins, gros cailloux (encore, mais on adore !), et les blagues potache entre tous commencent … cailloux dans les sac, bâtons dans les roues, débrancardage, sortie de corde... Ensuite nous avons quartier libre pour visiter la petite ville de Piana.

De retour au camping de Porto, s’enchaînent le goûter, les jeux de carte, la découpe de légumes, apéro dîner, puis jeux de dingo ! (ahhh la belle lune). La soirée se finit sous les cris de Marie Laure qui s’est fait piquer par un frelon caché dans son duvet aïe aïe.

DIMANCHE : la journée commence par une visite fauteuils à la main de PORTO : une côte, une descente, des pavés, un joli pont, beaucoup de bateaux et quelques courses souvenir.

Mais sans traîner car une descente de 4h nous attend en direction de GIROLATA (seulement accessible par la marche ou en bateau). L’objectif est d’arriver en fin de journée après le départ des touristes. Mission accomplie : la plage de copeaux de bois (?) nous appartient, enfin plutôt nous la partageons avec les vaches qui s’y baladent.







L’apéro et dîner se feront en terrasse sur la plage. Puis les uns dormiront dans la cabane réservée au camping, les autres ici ou là à l’extérieur, sur la plage ou pas. Nous retiendrons la tempête de copeaux de bois qui obligeront ceux qui étaient là à aller ici. En tout cas je vous jure, ça décoiffait !

LUNDI. Depuis Girolata, Stéphane et Dominique nous laissent pour aller récupérer les camions. Rdv est donné à Calvi.
Pour nous : visite de Girolata en joëlette, baignade, pique-nique, et suite originale et appréciée : 1h00 de bateau pour quitter la réserve naturelle de Scandola pour rejoindre CALVI !



Là-bas nous sommes accueillis comme des stars par Steph et Domi, quel plaisir de vous retrouver et d’attaquer une visite touristique en joëlette de CALVI : ses remparts, son église, et au passage une petite course de rapidité dans la descente d’escalier.

Le soir nous installons notre campement à OSTRICONI, et concluons notre jeu des meuniers et de leur châtaigne : 8 châtaignes sur 18 ont trouvé leur meunier. Ce jeu nous aura bien fait rire pendant et au jour des résultats.

MARDI : départ pour le désert des AGRIATES sur la boucle de l’ ACCIOLU. Nous croisons de vieilles bergeries, beaucoup d’oliviers et des plantes qui piquent qui collent qui feront de beaux pompons sur les chapeaux. Retour au camping par la plage avec une jolie traversée d’eau, joëlettes à l’épaule. L’improbable devient merveilleux. Et notre intendante lance la nouvelle tenue joëlette 2015.



MERCREDI : une destination de rêve nous attend : la plage de SALECCIA accessible uniquement par une piste 4X4 de 12 km au travers du désert des AGRIATES.

Alors oui la piste est longue et fait appel à notre endurance, mais l’effort est largement récompensé : après une pause salvatrice dans le camping de Saleccia qui nous accueille pour l’après midi (sieste, douche pour certains en faisant la vaisselle, et même une glace chacun).








Nous investissons la plage de SALECCIA, où nous allons nous baigner (sable fin, eau transparente et chaude, le bonheur !), manger, regarder le coucher de soleil et dormir ! Une nuit aux 1.000 étoiles vu le ciel qui s’offre à nous. Merci.

JEUDI : L’équipe lave-vaisselle est sur le pont dès 5h30, il ne faut pas traîner. Le temps du petit déjeuner sur la plage nous profitons du paysage, de couleurs magnifiques rose et bleu pastel, coulées de nuage sur la montagne, rayons de soleil à travers les nuages. Un coin de paradis.
Mais le gros de la rando est annoncé, c’est maintenant et c’est en direction de St Florent par le SENTIER DES DOUANIERS. Prêt … partez ! Un petit passage par une plage de sable fin vide de monde, puis ça « rocaille » sévère.



Un plaisir en transpirant pour les techniciens de la joëlette que nous sommes. Une petite pause au sommet à la Punta Mortella. Un couple nous y interpelle « vous savez qu’il n’y a plus de route après » ? ah bon ?
Bien sûr que Stéphane le sait mais pas nous : surprise, il n’y a plus de route … tout le monde descend !
Nos passagers passeront à l’eau sous les cris de Bruno et Marie Laure au contact de l’eau froide de prime abord. Les joëlettes traverseront à bout de bras à vide ce coup-ci.

Pique-nique au soleil sur la plage puis direction le camping de St FLORENT où la proximité de nos voisins nous forcera à nous coucher tôt pour une fois.

VENDREDI : Longue randonnée champêtre très agréable, à travers champs, chênes lièges et troupeaux de vaches. Nous retrouvons les camions, chargés de notre dernier goûter.

En arrivant au camping du domaine de Catarelli, Stéphane évoque … une surprise ?! Après le dîner, le tour de table où tout le monde fait part de sa très grande satisfaction du séjour, notre surprise est annoncée : nous reprenons les joëlettes pour partir dans le noir sur la plage privée du domaine pour y dormir.

Quelle expérience magique, quel beau ciel étoilé, quelle eau douce, quelle nuit. Mille mercis pour ce moment qui était une vraie belle surprise.

SAMEDI : Pour notre dernier jour, après un tour du domaine en joëlette, de nouvelles baignades, avec ou sans vague, avec ou sans algue, nous profitons d’une dégustation des vins de Patrimonio (vin d’appellation de la région).

L’heure approche, nous finissons la route pour rejoindre Bastia, montons dans notre bateau (en passager et non en fret !!) et là nous profitons de notre dernière soirée. Pique-nique, pinces à linge, cailloux clandestins, jeux, quelle bonne dernière soirée à l’image de cette semaine.

DIMANCHE : arrivée à Marseille, c’est le temps des « au- revoir », mais nous savons déjà tous que nous allons nous revoir.

Pour conclure :

Grand merci Stéphane, merci Dominique, merci à vous tous, de faire de ces vacances un moment unique et magique..
Oui Daniel, oui Cyril, je pense comme vous et tous, nous sommes des privilégiés pour ce que nous avons vécu.

Le mot de la fin sera pour Karine :


Pour bien conclure le très sympathique mot d’Audrey qui reflète parfaitement l’ambiance de ce merveilleux séjour, je tiens simplement à remercier tous les participants. Je ne regrette nullement mon inscription : après trois ans d’attente, j’étais enfin l’heureuse élue !!
Je suis très sincère lorsque je vous dis que ces dix jours m’ont remplie de joie et de bonheur.

Ces nuits à la belle étoile furent une belle occasion de méditation et de réflexion sur le monde qui nous entoure. Je m’estime être une privilégiée car ce voyage revient sur les valeurs fondamentales de la Vie en prônant Le « VIVRE ENSEMBLE » dans un monde de plus en plus égoïste où l’on ne s’offre plus le temps de rien. Pourtant ce mode de vie fonctionne malgré tout. La magie dHCE opère chaque été et cela me remplie intérieurement pour l’année à venir. Merci à tous !!!

Karine Côme

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

23 octobre 2017

Faire un don en ligne à HCE

Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez désormais nous faire un don en ligne.

Propulsé par HelloAsso

>> Faire un don en ligne

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2017