AVEN GROTE DE LA FORESTIERE

Rubrique: Antenne de l’Ardèche 15 mars 2018

Nous sommes le dimanche 18 février 2018. Il est 9 H 30 ; une vingtaine de membres de l’Association HCE07 s’est retrouvé devant l’entrée d’une des nombreuses grottes ardéchoises près d’ORGNAC.

VIRGINIE et NICOLAS, qui veillent sur le site, accueillent tout ce petit monde.

NICOLAS prodigue conseils et recommandations afin de préserver ce bijou exceptionnel ; il remet à chacun une lampe frontale qui va permettre de découvrir et admirer ce lieu.

Parmi le groupe de visiteurs, 3 personnes à mobilité réduite (PMR) en fauteuils et une dame non-voyante vont pouvoir profiter de la visite, bien installées dans des Joëlettes conduites avec brio par des accompagnateurs hors pair et dévoués.


Commence la descente aux abîmes…


55 marches qui nous mènent en ce lieu magnifique, orné de stalactites et stalagmites, de chandelles, champignons, dentelles, racines d’arbres descendant de la voute et autres merveilles de calcaire, gours exceptionnellement pleins d’eau.

Et oui, nous sommes bien au cœur de l’AVEN-GROTTE de la FORESTIERE.

Il faut prendre du temps pour la visite ; il y a tant à voir et aussi savoir écouter le silence parfois perturbé par la chute d’une gouttelette d’eau, contribuant ainsi à perpétuer le décor.











Puis vient l’instant de rejoindre la surface la tête pleine d’images inoubliables, et pour les porteurs (euses) d’exception les 55 marches de la remontée dans les bras et les jambes.

Un grand bravo et merci à celles et ceux qui nous ont offert ces instants de bonheur.

Au sortir de la pénombre, nous sommes accueillis par un soleil ardent et une petite brise « frisquette ». Qu’importe, un copieux pique-nique redonne force et courage à tous.

« Prêts pour une balade à travers bois » ?

Après un repos bien mérité, nous partons à la découverte d’un autre monde, celui des sous-bois environnants abritant cades, chênes, buis et autres arbustes.
Quel bonheur ! de pouvoir emprunter ces chemins dans les sous-bois, avec les accompagnateurs joëlette, et le reste du groupe.
Chemin faisant, nous découvrons en bordure un dolmen, plus loin ce qui fut sans doute une charbonnière, des lapias et puis aussi un trou béant menant à une autre cavité :
La BAUME SIMONET

Nous entrons alors dans cette grotte effondrée.

Dès l’entrée d’anciennes concrétions sèches pendent sur les parois. Ensuite, on empreinte, des escaliers, dans une galerie très pentue et étroite, (impressionnant en joëlette !). En levant la tête, on aperçoit, à 8 mètres de hauteur, l’effondrement de cette cavité, qui servait d’abri autrefois.
Un petit réseau sous-terrain, se profile par la suite. des odeurs, de la mousse ; au loin des chiens qui aboient rappellent que nous sommes sur un territoire de chasse, ce qui implique la plus grande prudence.

Ce fut une journée très riche.

Hélas il faut bien quitter l’un de ces nombreux petits paradis terrestres qui nous a tous ravis.
Vers 16 H 30 c’est le départ de ces lieux non sans regret mais nous savons qu’une prochaine étape nous attend.

MERCI A TOUTES ET TOUS, JEUNES et MOINS JEUNES, MARCHANTS ou NON.

A bientôt.

A.R.

Partager

Autres articles dans cette rubrique

S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

22 août 2018

A l’occasion de nos 30 ans, une cuvée spéciale est mise en vente au profit de HCE.

>> Cuvée 30 ans

27 mai 2018

Notez bien les dates de l’AG 2018 : elle aura lieu les samedi 24 et dimanche 25 novembre à Vénissieux.

23 octobre 2017

Faire un don en ligne à HCE

Si vous souhaitez soutenir nos actions, vous pouvez désormais nous faire un don en ligne.

Propulsé par HelloAsso

>> Faire un don en ligne

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2018