Marathon de Paris : un défi à joëlette

C’est une histoire familiale, une histoire d’amitié, de solidarité qui prend naissance lorsque Sandrine et Alex montrent à leur famille la vidéo tournée sur le séjour Thabor auquel ils ont participé l’été dernier.

Alors, pourquoi pas participer à la grande fête du Marathon de Paris ?
Au départ, un pari fou que s’est lancé un cousin d’Alex "Alban" et un groupe d’amis marathoniens de 31 personnes provenant majoritairement d’Annonay dont Jean-Philippe et Marc initiateurs de ce projet. Tout était prévu et bien organisé : des casquettes roses confectionnées avec l’inscription "Alex Sandrine" afin de rester groupiii.
La classe !


Se sont rajouté au groupe : toute la famille Duchamp (oncles/tantes, cousins/cousines...) représentant une vingtaine de personnes, qui se sont relayées sur les 42 kms du parcours, selon les capacités de chacun.

À l’issue de la course, toute l’équipe et nos 2 joëlettes ont franchis la ligne d’arrivée tous ensemble. Annonce au micro, sous les applaudissements des spectateurs.




Quelques chiffres : 60 000 coureurs au Marathon de Paris, 47 000 ont franchis la ligne d’arrivée.
Nous sommes partis à 10h10 et nous avons mis 5h46 mn.
Météo : beau temps mais pas chaud

Une belle aventure et des images inoubliables !

Sandrine

Partager

Randonnée à Yzeron (Monts du lyonnais) le 14 avril 2019

Ce dimanche matin, au premier regard, l’œil s’émerveille devant l’éclat de la lumière derrière les carreaux. Magnifique journée en perspective. C’est par des routes plus ou moins roulantes que des voitures s’engagent soit par Tassin et Craponne, ou par Orliénas, ou depuis St-Martin en Haut. Un véhicule fera une halte à Thurins, pensant sans doute que c’est là le lieu du rendez-vous.

Les premiers arrivés montent les joëlettes sur le parking d’Yzeron. Le vent du Nord souffle de toute sa violence ! Il ne serait pas convenable de faire attendre Isabelle, Joëlle, Libert et Eric qui finissent de s’habiller dans la chaleur des véhicules.

Louise, notre technicienne aidée de Bernard D. fait une démonstration de la joëlette ; montage, équilibre avant-arrière et droite-gauche, tourner, mettre les passagers sur leur siège et faire quelques exercices sur le parking.

Après avoir équilibré les équipages, on peut se mettre en route sur un itinéraire qui ne manque pas d’originalité. Nous commençons par une longue descente sur une route en direction de la Cornelière.


Celle-ci laissera sa place à un chemin escarpé qui circule à flanc de coteau au dessus du ruisseau du Garon. Pas simple, (n’est-ce pas Hélène) de garder son équilibre et ses chaussures sur les cailloux qui roulent sous les semelles et ne pensent qu’à se détacher malgré ficelles et lacets qui ne sont pas d’une grande utilité. Un peu plus loin, bifurcation à droite ; la descente rejoindra le Garon au niveau d’un ancien moulin.





Franchie la route goudronnée la remontée va s’effectuer sur l’autre flanc de la vallée. La fatigue se fait sentir. Isabelle et Christine vont partager la joëlette qui se livrera à des allers-retours et gardera l’unité du groupe.

Un talus herbeux en surplomb du chemin nous offre un lieu idéal de pique-nique à l’abri du vent. Entraide, échange… La rendonnée se terminera par le sentier de la partie haute de la vallée du Garon après une rude montée

Merci à vous toutes et tous q.i avez participé à cette randonnée, à l’aide que vous avez apportée, aux échanges entre passagers et accompagnateurs.



On ne parlera pas des Anciens.
Après la bonne tenue des Passagers et des « Marchants » , merci aux lycéens Gabriel, Pauline, Michel, Lola et étudiants sans oublier Anatole de passage à Lyon, Bruno et Véronique de retour sur notre région, Gérard et son intérêt pour Handi Cap Evasion.

Bernard D. a bien adapté son circuit aux possibilités des uns et aux autres. Quant à Brigitte, elle nous a démontré non seulement ses talents de covoitureuse mais aussi elle nous a régalé avec ses talents de pâtissière. Dommage que nous étions un peu justes et du coup que beaucoup étaient pressés de rentrer au bercail.
A bientôt, en particulier à ceux qui ont montré leurs talents d’accompagnateurs et que nous souhaitons retrouver sur les séjours d’été.

Partager

Randonnée Monts d’Or, dimanche 17 mars

Une randonnée, placée sous le signe de la solidarité et de la dépollution. Lycéens et enseignants du lycée Albert Camus de Rillieux ont apporté, comme chaque année, leur dynamisme et leur bonne humeur pour cette belle randonnée partagée.

Voici le récit fait par les élèves :

Un super dimanche de randonnée sous le signe du plaisir, du partage, de la solidarité et de ... la dépollution ! Lycéens, anciens élèves, profs de Camus, et adhérents de Handi Cap Évasion étaient ensemble avec 4 Joëlettes pour cavaler dans les chemins bien escarpés des Monts d’or. Au départ de Saint Romain au Mont d’Or sous le soleil, 46 sourires pour aller jusqu’au Mont Thou (609 m) en passant de cabornes en cabornes (abri typique des mont d’or).


Action pour préserver la nature avec ramassage de déchets (canettes, sac plastiques, tôle rouillée, papiers d’emballage ...), 2 sacs poubelles de 70L remplis !!!




Pique nique avec la vue panoramique sur Lyon. Retour sous les giboulées de mars mais avec la bonne humeur ! Les passagers des Joëlettes, Delphine, Valentin, Alexandre et Libert étaient enchantés, tout comme les crapahuteurs !
Bravo à tous pour l’engagement physique et solidaire ! Des journées sportives au vert, au top !

A très vite pour une nouvelle rando.

Prochain rdv du Camus Eco-Club : lancement de la saison 2019 de CAMUS API, elles nous ont manqué nos abeilles !!

Et avec Handi Cap Evasion : peut-être une semaine l’été prochain sur les sentiers de montagne ?

Eco-solidairement,
Camus Eco-Club

Partager

Portes ouvertes collège Jean Renoir

Pourquoi se retrouver ce samedi 09 mars au collège Jean Renoir à Neuville sur Saône ?
Tout simplement parce que Matthieu, prof de sports a bien appliqué la recette de laëtitia (voir dernier Trait d’Union)

Et oui, il y a un projet de cross solidaire avec les classes de 3ème et de 4ème. Ce sera le vendredi 03 mai et Handi Cap Evasion fait partie des 3 associations retenues pour bénéficier des retombées financières.
Bernard et Simone, ont donc installé un stand dans le hall du collège pour présenter nos activités aux enseignants, élèves et parents d’élèves. Les vidéos projetées en boucle sur un écran télé ont eu un beau succès.



Rendez-vous au 03 mai 2019 pour la suite...

Partager

Trail des Cabornis Chasselay au Mont d’Or

Notre beau partenariat avec l’association des Gones raideurs se poursuit. Pour l’édition 2019 du trail des Cabornis : 6 équipes avec joëlette ont participé au format 10 km sur les sentiers des Monts d’Or le samedi 02 mars après-midi. Le dimanche 03 mars : place aux grands formats de ce beau trail qui attire 1 500 coureurs. Pas de joëlette cette fois, mais nous sommes mobilisés pour l’aide logistique.

Une météo un peu humide en ce début d’après-midi à Chasselay au Mont d’Or, mais cela n’entame pas le moral des troupes. Chaque équipe joëlette compte un passager et 4 ou 5 coureurs. Plusieurs équipes sont complètées par de solides Gones Raideurs. Syrina et Marine, deux sportives qui préparent le raid Amazones,avec comme projet de soutenir Handi Cap Evasion, sont venues de Saint Etienne.L’équipe de Laurent se fait remarquer pas son allure festive. Voilà de quoi faire revenir le soleil.
Franceline, Christine, Libert, Alex, Christophe et laurent vont parcourir les 10 km et 500 m de dénivelé, en un temps record.


Dès la sortie de Chasselay, cela grimpe très fort jusqu’à La Croix Rampeau. Heureusement le soleil est revenu et le parcours permet de beaux coups d’oeil sur le massif des Monts d’or et la vallée de la Saône.



Le classement des coureurs et des différentes équipes se fait en haut de la dernière côte. Les équipes avec joëlette sont impressionnantes car elles arrivent en haut en courant alors que beaucoup de coureurs "solo" marchent. A noter la solidarité de plusieurs coureurs qui naturellement, donnent un coup de main pour aider. Tous gardent le sourire malgré la difficulté de la course.









Les descentes qui succèdent aux montées ne sont pas faciles non plus car le sol est boueux et bien glissant.




C’est le moment de la remise des prix, Les 3 premières équipes : celles de Christophe, de Libert et d’Alex sont récompensées. Notre association est mise en valeur avec la projection de la vidéo Thabor. Le présentateur multiplie les appels pour venir renforcer nos équipes sur les séjours en montagne.



Dimanche 03 mars, ce sont les coureurs du 20 et 40 km qui s’élancent à leur tour sur les sentiers des Monts d’Or. Comme la veille, une équipe de signaleurs Handi Cap Evasion est mobilisée. Nous installons notre mini- bar bien convivial et nos photos des séjours en montagne. Vite, avant le retour des coureurs, il faut installer la salle pour les repas et surtout la chaîne pour le service.Tout se fait dans la joie et la bonne humeur et les coureurs nous remercient chaleureusement.




Pendant le repas, notre film Thabor est projeté sur grand écran à 2 reprises. Les sportifs présents dans la salle sont très attentifs et applaudissent.

Un dossard est tiré au sort pour une participation offerte au séjour Haut Verdon. Plusieurs participants se montrent très intéressés par nos activités et nous laissent leur coordonnées. Nous les retrouveront sans doute l’été prochain.
Et pour vous donner une idée de l’ambiance du samedi après-midi, voici la vidéo d’Edith :

Partager

Page 2