Randonnée à St Jean de Bournay

Pour la première randonnée de la saison (dimanche 26 mars), le soleil était au rendez-vous et c’est une quarantaine de personnes qui se sont retrouvées autour des Joëlettes à la ferme de la Coronière, près de St Jean de Bournay (38)

Colette et Jean Marie, les organisateurs, avaient fait les choses en grand : une bonne partie des habitants du village sont présents pour accompagner 3 passagers Joëlettes (Damien, Jean Pierre et Gérard), mais aussi 5 personnes à mobilité réduite dont 3 non voyants.Les deux poneys de nos invités font aussi partie de l’équipe qui part à la découverte de ce beau coin de Nord Isère avec ses bocages, son église du 12ème siècle et surprise : un beau coup d’oeil sur les Alpes.

La traversée du bois de Molèze donne l’occasion aux nouveaux participants de tester la conduite des Joëlettes avec un peu de dénivelée.

Le pique-nique devant l’église permet à tous de profiter des premiers rayons de soleil de la saison. Rien ne presse : nous sommes à l’heure d’été, le circuit fait à peine 12 km et Jean Marie a préparé de délicieuses tartes...

Pour Jean Pierre, passager de Joëlette, c’est sa première sortie et les premières appréhensions sur la stabilité de l’engin passées... il décide de s’inscrire à une semaine dans le Cantal cet été. Son enthousiasme fait plaisir à voir et il ne regrette qu’une chose : ne pas avoir connu Handi Cap Evasion plus tôt.

Partager

Week-end dans les Monts du Forez (10 et 11 juin 2006)

Pour ce premier vrai week-end d’été, les joëlettes s’éloignent de Lyon, direction : Montbrison, puis le col de Baracuchet. Tout commence comme un raid d’orientation car il faut retrouver la jasserie de Bernard quelque part entre le col de Baracuchet et le col des Supeyres...

Finalement, les téléphones portables sont bien utiles et l’équipe au complet se retrouve à la jasserie pour le partage du premier pique-nique :4 passagers joëlette (François, Paul, Christine et Delphine), 4 "handicapés marchant" (Patrick, Brigitte, Latifa et Jocelyne), 2 chiens d’assistance (Orion et Oslo), 14 accompagnateurs.

Première randonnée avec comme objectif : la pierre Bazane qui culmine à 1394 m. Le parcours gentiment vallonné à l’aller permet aux accompagnateurs novices de se familiariser avec la joëllette (c’est du sérieux : Lionel s’entraîne pour la GTA 10 !). Super panorama à l’arrivée avec une vue sur le point culminant de la Loire orné de radars (Pierre sur Haute), mais aussi sur : la plaine s’étalant de Roanne à St Etienne,les chaînes de volcans toutes proches, le Mézenc et même les Alpes dans le lointain.

au pied de la Pierre Bazane

La pause permet à certains d’escalader cette curieuse roche basaltique (résultat de la création des Alpes), d’écouter les histoires toujours passionnantes de Bernard et de vérifier que les boussoles ont bien perdu le Nord à proximité de la Pierre Bazane.
Au retour : un petit crochet à travers les bruyères, permet de découvrir la source de la Combe Haute et d’évoquer la manière de vivre des "anciens" .

Une partie de l'équipe

Agréable soirée à la jasserie avec un repas préparé par Eliane et complèté par la délicieuse soupe d’ortie royale à la crème apportée par Hélène (une habitante du coin), les incontournables fromages locaux et les saucissons d’Yvette et Jean, venus eux aussi en voisins.
Les fromages d'Yvette

Jean nous fera d’ailleurs la surprise d’entonner la chansonnette et très rapidement une véritable chorale se constitue. Et comme c’est l’anniversaire de Lionel : nous avons même droit au gâteau d’anniversaire. Pour la nuit, nous avons le choix entre l’installation dans la grange ou le bivouac sous les étoiles.

Dimanche matin : départ pour un parcours un peu plus cabossé à travers les sentiers étroits qui serpentent au milieu des genêts, direction : le château de la Roue à St Anthème (14 km aller-retour).Nous traversons la montagne de Badou et le village du même nom. La sévérité des bâtiments de ferme construits en pierres, est atténuée par les prairies en fleurs : champs de narcisses, pensées sauvages,bleuets...
Parcours fleuri

Pique-nique au pied du donjon du 12ème siècle, puis retour par des sentiers permettant d’éviter les "bouillats" dans lesquels les roues de joëlettes s’enlisent.
Donjon du château de la Roue

Il faut déjà se quitter, mais c’est certain, nous reviendrons profiter de ce beau coin de nature et de la chaleureuse hospitalité de nos hôtes.

Derniers échanges

Et voici Marion, la plus jeune participante à ce sympathique week-end, dans une très belle nature éclatante de couleurs et d’odeurs :
Marion : la plus jeune participante

Partager

Autour de Saint Just d’Avray

Dimanche 14 mai : une petite troupe s’affaire près de la salle communale de Saint Just d’Avray (4 passagers joëlette, 2 "handicapés marchant", 18 accompagnateurs, 4 "simples accompagnant" dont 2 enfants.

Nous participons à la randonnée organisée par le Comité des fêtes de Saint Just. Les possibilités de circuit sont variées : de 4 à 40 km avec quelques bosses en prespective. Soyons modestes : nous nous contenterons de 12 km. Du côté des passagères Joëlettes (Marie, Delphine, Martine et Yvette), quelques apréhensions pour Yvette, pour qui il s’agit du baptême en Joëlette !

Pour ceux qui ne connaissent pas : Saint Just d’Avray est situé dans les collines qui surplombent la vallée d’Azergues, face au Beaujolais. Les sentiers sont très roulants et souvent « en balcon ». On ne perd jamais très longtemps de vue le beau village perché de Saint Just. Les collines s’enchaînent, et les forêts de feuillus succèdent aux forêts de résineux. Point culminant de la randonnée : « la pierre plantée » (640m) avec un beau panorama sur les monts du Beaujolais.

L’organisation est parfaite : nous avons droit à 3 haltes ravitaillement, sans compter celle de l’arrivée. La fréquentation des randonneurs (800 sur 6 circuits) est compatible avec la participation d’un groupe Handi Cap Evasion. L’accueil est très chaleureux, certains randonneurs n’hésitant pas à prendre la corde pour tracter une joëlette dans les bosses. Les correspondants locaux de presse, nous questionnent, prennent des photos. Jean Pierre (notre chargé de communication) épuise rapidement son stock de documents présentant l’association et ne tarit pas d’explications sur nos activités. Les organisateurs de la randonnée nous incitent à revenir l’an prochain et à tenir un stand à l’arrivée pour vendre nos tee-shirts, cartes postales, CD.

Voilà qui nous réconcilie un peu avec les « randonnées de village », cette journée ayant été une bonne manière de nous montrer au milieu des randonneurs et d’intéresser de futurs accompagnateurs.

Et pour Yvette : c’est sûr, elle reviendra !

Partager

En joëlette... sur les traces de San Antonio

article paru dans le Courrier Liberté du 20/04/2006

Pour la deuxième fois, en partenariat avec le Club Alpin Français, l’association Handi Cap Evasion vient de randonner sur le plateau de Saint Chef en Dauphiné.

Cette balade champêtre un peu particulière a attiré beaucoup de monde puisqu’à l’occasion de cette randonnée, Handi Cap Evasion a reçu une joëlette offerte par le Rotary Club de Bourgoin Jallieu. Présidée par Mme Simone Vincent, l’association Handi Cap Evasion ouvre la randonnée à tous. En effet, l’activité est ouverte à toute personne privée de l’autonomie de randonner n’ayant pas de contre indiction médicale. Pour les personnes à mobilité réduite, il est également possible de marcher à l’aide d’un accompagnateur.
Il suffit d’aimer la nature et la vie parfois un peu rude en camping ou en refuge. Aimer partager ce que l’on aime dans la vie du groupe. Découvrir avec d’autres, la faune, la flore, atteindre les sommets où l’on se dépasse pour se ressourcer.
Handi Cap Evasion participe réellement à l’intégration de la personne handicapée.

Cette randonnée sur les traces de San Antonio aura été un moment fort de partage, de découverte de l’autre, d’amitié où toute différence est effacée. Apprendre aussi que le handicap est surtout dans la tête de celui qui n’ose pas...
Autour des différents responsables du Club Alpin Français et du Rotary Club de Bourgoin Jallieu, on pouvait remarquer la présence de Mme Rolande Matile, vice-présidente d’Handi Cap Evasion. A cette aventure humaine mais aussi ce grand défi sportif participaient trois personnes non-voyantes ou ayant de la difficulté à marcher et quatre personnes utilisatrices de joëlette.
Handicapés et valides se sont retrouvés autour de quatre joëlettes et sont ainsi partis à la découverte de la nature. De Saint Chef en allant au dessus de Montcarra, toutes et tous ont randonné comme tout le monde.

Partager

Week-end dans le massif du Pilat (20 et 21 mai)

A l’assaut des crêts du Pilat :

Malgré une météo un peu menaçante, c’est un groupe d’une vingtaine de personnes qui se retrouve le samedi matin à la Croix de Chaubouret dans la Loire (4 passagers de joëlette, 3 handicapés marchants et 15 accompagnateurs).

Objectif : les Crêts, sommets du massif du Pilat et site naturel majeur où se cotoient hêtraies, chirats et landes sommitales. En route donc pour la Madone du Bessat et le crêt de la Perdrix (point culminant du massif à 1432m).

Le ciel devenant menaçant, Yoan, organisateur de cette randonnée accélère un peu le rythme. Bien vu : le groupe est à peine installé au chalet de Bourguisan (1425 m tout de même) que la pluie arrive. Le confort est sommaire (ni eau, ni électricité, des bas-flancs pour dormir), mais le poële permet de se réchauffer et surtout la chaude ambiance fait vite oublier le mauvais temps extérieur.

Dimanche matin : surprise, le soleil est de retour. Départ en direction du Crêt de la Botte, passage à la jasserie avant de rejoindre la Croix de Chaubouret. Les forêts et les crêts du Pilat : celà se mérite, mais celà vaut le coup d’oeil !

Un week-end sympathique, avant-goût des randonnées en montagne de cet été et pour certains comme Jérémy, c’est la découverte de la joëlette. Désormais, il va attendre avec impatience son premier séjour dans le Champsaur au mois de juillet.

Partager

Page 14.5
S'abonner au flux RSS

Participez !

Devenez Accompagnateur : toutes les infos pour devenir accompagnateur et participer aux activités Handi Cap Evasion, c'est par ici!

 

Recherche

 

Informations

 

Les vidéos HCE

 

Nos Partenaires

 

Récits des séjours 2020