Encore le Beaujolais

Deux sorties en Beaujolais pour cette fin d’été : les 16 et 17 septembre

Le samedi 16 septembre, l’infatigable Yannick a décidé de faire découvrir la joëlette à de nouveaux passagers.Une nouvelle sortie a donc été ajoutée au programme.

Direction : Frontenas.
Trois heures de balade en sous bois et parmi les vignes pour trois joëlettes.

Baptème réussi pour les nouveaux passagers de joëlette !

Le dimanche 17 septembre : c’était la sortie officielle organisée par Eliane et Joan.Beaucoup de monde (une quarantaine de personnes)

... mais des grimpettes sont au programme pour ce tour de Châtillon.

Comme il s’agit de la journée du patrimoine : c’est une bonne occasion pour rajouter quelques visites dont celle du château de Châtillon et celle de l’église de Chessy les Mines.

Beaucoup de nouveaux pour cette sortie : il faut dire que le club de randonnée de Châtillon s’était mobilisé presque au complet : de futurs accompagnateurs pour les sorties locales et les séjours...

Partager

Stands associatifs

En cette fin d’été, les forums associatifs fleurissent dans les communes du Rhône. Handi Cap Evasion était présent le 09 septembre à Fontaines sur Saône et le 10 septembre à Châtillon d’Azergues.


A Fontaines sur Saône, c’était l’occasion de rencontrer la nouvelle correspondante locale du Progrès (nous aurons bientôt un article spécial hce), mais aussi d’intéresser de nouvelles personnes handicapées et accompagnateurs.

A Châtillon d’Azergues, nous étions invités grâce aux bonnes relations locales de nos adhérents.Nous commençons à être bien connus sur cette petite commune du Beaujolais et le club de randonnée a d’ailleurs décidé d’annuler sa prochaine sortie pour participer à la randonnée hce de dimanche prochain.Plusieurs dons ont été faits à l’occasion de ce forum des associations, par des particuliers, mais aussi par le club de tennis de Châtillon. A noter aussi que la buvette du forum doit verser les bénéfices de cette journée à handi Cap Evasion.

Un grand bravo à tous ceux qui se sont mobilisés pour ces deux journées !

Partager

Découverte du Beaujolais le 25 juin 06

Le Beaujolais dominé par le Mont St Rigaud (1012m tout de même) offre deux visages : celui de ses hauteurs et celui de ses côteaux de vigne. C’est la zone de vignobles entre Bagnols et Charnay qui a été choisie par Yannick pour cette sortie estivale.

Une boucle de 15 km autour de Bagnols va permettre d’apprécier le paysage vallonné, les gros mamelons portant des villages panoramiques aux belles et solides maison en pierre dorée.

Quatre passagers joëlette (Rolande, Martine, Marie Claude et Marie),quinze accompagnateurs et huit enfants vont parcourir les sentiers escarpés entre vignobles, cerisiers et côteaux boisés.Quelques cerises grapillées au passage permettront d’attendre la pause pique nique. Qu’il est haut ce village de Charnay choisi pour notre arrêt restauration ! Il faut préciser que la température extérieure dépasse les 30° et que le temps est orageux.

La pause au dessus du village de Charnay permet d’apprécier un petit « Côte de Brouilly », mais aussi les cerises offertes par des accompagnateurs locaux. La plupart des accompagnateurs ont été recrutés par Yannick à Chatillon d’Azergues, village tout proche. Rolande et Simone en profitent pour parler d’Handi Cap Evasion et de nos aventures estivales dans les Alpes (Martine et Rolande vont participer à des étapes de la GTA).

Le retour sur Bagnols est plus facile (beaucoup de descentes)et plus ombragé. Les joëlettes traversent de véritables tunnels de verdure.Quelques coups d’oeils sur le village perché de Marcy, le château de Bagnols et vite, il faut retourner aux voitures avant la pluie.

L’arrivée de l’orage nous vaut de beaux contrastes de couleur. En tout cas : pas de quoi effrayer les enfants qui ont tous bien suivi le rythme ni Marie Claude pour qui il s’agit d’une première randonnée en joëlette. Réflexions de Marie Claude à l’arrivée : « je ne pensais pas pouvoir faire une chose pareille, merci à tous !
 »

Partager

Du Côté de Meximieux (01)

Les contacts avec Meximieux, petite ville au coeur de la Dombe, ne datent pas d’hier. Andrée et Daniel ne ratent pas une occasion pour tisser des liens : vente de poêles Téfal au profit d’Handi Cap Evasion, exposition de photos, concert au profit de notre association...

Un article dans le Progrès du 07/06 se fait l’écho d’une sortie en joëlette pour les résidents de l’hôpital local :

"Au retour d’un périple mouvementé avec un fauteuil électrique sur un ancien chemin minier, Joël Claudel, accompagnateur montagne, a eu l’idée d’inventer pour son neveu Stéphane,myopathe, un appareil de transport ne comportant qu’une roue, pouvant se faufiler partout...

C’est avec la participation de l’association Handi Cap Evasion que les pensionnaires de l’hôpital local ont pu profiter samedi 03 juin d’une sortie en joëlette, sur le circuit de la coulée verte. Avec l’expérience d’Andrée Dunant et de Daniel Thisse, les pensionnaires de l’hôpital local sont tous rentrés à bon port, enchantés de cette sortie exceptionnelle."

Pour Andrée et Daniel : pas question de priver ces personnes hospitalisées d’un moment agréable et ils ont déjà pris rendez-vous pour l’an prochain.

Partager

Les Monts de Tarare le 18 juin

Cette fois, nous randonnons bien dans le Rhône : départ du col des Sauvages (714m), au nord du département. Après un faux départ (un pneu de joëlette à gonfler), la petite troupe s’élance sur les hauteurs de Tarare.

René ayant raté le départ, nous partons avec 3 Joëlettes (Stéphane, Zine Dine, Paul)et un handicapé marchant (Patrick). Plusieurs accompagnateurs sont venus découvrir la Joëlette ou se remettre dans l’ambiance avant le départ sur les séjours d’été (Elisa et Myriam doivent partir pour les Cévennes, Pierre pour l’Ardèche, Simone, Martine et Emmanuel pour la GTA10, Joan pour la GTA1 et la GTA13).Des adhérents d’un Lions Club devaient aussi se joindre à nous, mais... ce sera pour la prochaine fois.
Le terrain est vallonné et les sentiers plutôt roulants pour nos roues de Joëlettes. Le passage au point culminant (Le Pouet à 867m) se fait tout de même sentir. Les passages en forêts de résineux (c’est bien agréable l’ombre lorsqu’il fait plus de 30° au soleil !) alternent avec les sentiers en balcon. Le ciel est brumeux, nous ne verrons pas les Alpes, ni même les Monts du Forez. Nous avons tout de même de beaux coups d’œil sur Tarare, les Monts de Tarare reconnaissables à la Tour Matagrin, et même un peu plus près de Lyon, les Monts d’Or.

Le pique nique au pied de Notre Dame de la Roche est des plus confortables, puisque nous pouvons installer tables et bancs sous les arbres. Nous avons droit à une petite gâterie locale de la part d’Yvonne, la "régionale de l’équipe" : fromages blancs locaux et confiture de myrtilles pour tous !

Juste avant de repartir, nous recevons un appel téléphonique d’Eric Guérin : bonnes nouvelles, le séjour dans le Vercors qui vient de se terminer s’est très bien passé. Nous avons aussi une petite pensée pour ceux qui sont en train de découvrir les sentiers corses.
Petite ascension jusqu’à Notre Dame de la Roche, avant de replonger vers le village des Sauvages. La nature façonnée par la main de l’homme est belle. Ici : pas d’agriculture intensive car les parcelles sont petites et souvent en pente. Nous rencontrons quelques vaches, des moutons, un âne et même un lama, mais aucune voiture sur les petites routes goudronnées.
Comme quoi : la Joëlette permet à tous de découvrir les beaux petits coins de campagne même à la porte des villes.

Partager

Page 14.25