Cross solidaire collège du Val de Saône (Montceaux)

Notre association ayant été retenue pour bénéficier, avec d’autres associations, d’un cross solidaire organisé avec les classes de 5ème, tout a débuté le vendredi 05 avril par une présentation d’Handi Cap Evasion devant 4 classes d’élèves bien attentifs. Le lundi 13 mai, c’était le jour J pour le cross.

Un vent à décoiffer tous les chefs de gare mais qui ne décourage pas les six ou sept adhérents Handi Cap Evasion qui vont découvrir le lieu du départ du cross solidaire.
Arrivés parmi les premiers, on cherche un coin au soleil, à l’abri du vent. Des bras costauds trouvent des grilles accueillantes, des doigts habiles attachent soigneusement les banderoles, kakémonos… Ils sont vite rejoints par les panneaux des autres associations (Parkinson, Mucovisidose, etc…) qui adossés à un mur bien orienté vont tenir tout le temps de cette manifestation sportive.


Il y a bien sûr les élèves, dynamiques, péchus, ils sont là pour courir, saluer et encourager Christine et son équipage sur le parcours.
Assis sur la joëlette, Mathieu fera un départ remarqué dans une haie de camarades qui salueront ses deux premiers tours suivis de nombreux autres en courant avec son père.


Rapidement les élèves rejoignent leurs classes. On plie bagages. Merci à l’accueil des professeurs d’éducation sportive, des personnes aux prises avec des maladies de bien mauvais augure. Maintenant les collégiens vont devoir solliciter leurs parrains et contribuer par leur solidarité au financement de nos activités. Bravo à tous !

Partager

Randonnée à Chiroubles le 05 mai 2019

Qui a dit : "en mai, fais ce qu’il te plaît" ? Ce dimanche de début mai s’annonce, malgré le dicton, frisquet dans le Haut Beaujolais. Il vaut mieux être bien couverts pour affronter le vent du nord qui a fait descendre le thermomètre. Lucie et Michel, organisateurs de la randonnée, nous annoncent que nous allons peut-être même rencontrer la neige puisque les collines au-dessus de Chiroubles et en particulier le col du Fût d’Avenas sont enneigés.

Les joëlettes sont vite installées sur le parking de la mairie de Chiroubles. Quelques explications pour les nouveaux pilotes, en particulier 4 lycéens venus découvrir nos randonnées partagées et nous nous dirigeons en direction du lieu-dit "les Terrasses" au-dessus de Chiroubles et juste en dessous du col.

Tout commence gentiment par une petite route goudronnée, mais Lucie et Michel nous ont prévu un entraînement "montagne". les joëlettes s’engagent rapidement dans de beaux raidillons au milieu des vignobles. Cela permet à ceux qui marchent de se réchauffer ! Pour tous, le paysage est magnifique car nous sommes au milieu de collines recouvertes de vignobles. Les feuilles de vigne commencent tout juste à sortir mais les genêts et orchidées colorent les bords des sentiers.





A partir du hameau de Saint Joseph et de son église caractéristique à double clocher, nous apercevons le restaurant des Terrasses près duquel nous devons pique-niquer. Cela encourage toute la troupe car nous savons que les 500 m de dénivelé positif seront avalés avant la pause repas.



Un petit replat avec passage en sous-bois avant la dernière montée. Nous voici aux Terrasses, où nous découvrons de superbes tables de pique-nique un peu abritées du vent. La pause repas sera animée par des averses de grésil qui font sortir les capuchons mais qui n’enlèvent pas les sourires. Il faut dire que le breuvage local et coloré, aide à la bonne humeur générale.



Une petite photo souvenir et nous repartons à la découverte du sentier des crus du Beaujolais. Des panneaux explicatifs nous dévoilent les secrets des fameux 10 crus : Côte de Brouilly, Brouilly, Chénas, Chiroubles, Juliénas, Fleurie, Moulin à vent, Morgon, Régnié, St Amour. Tout cela avec une vue plongeante sur les vignobles et en particulier le mamelon caractéristique du Mont Brouilly.





La première partie de la descente bien acrobatique n’effraie pas les pilotes ni les passagers. Nous serons de retour vers 15h00 à Chiroubles, ce qui nous permet de passer un petit moment convivial, à l’abri du vent, sur le haut des marches de la mairie.

Un grand merci à tous les participants et en particulier à Joël, Alain, Laurent Henri, Sarah, Murielle et Christophe car c’est grâce à eux que nous avons pu partager cette belle journée en pleine nature.

Partager

Cross solidaire collège Jean Renoir (Neuville)

Vendredi 03 mai, c’est le grand jour pour les classes de 4ème et 3ème qui vont participer au cross solidaire. Trois associations du Val de Saône seront bénéficiaires : Association des Familles du Val de Saône, Secours Populaire et Handi Cap Evasion. C’est une première édition puisque les années précédentes, les élèves de Jean Renoir rejoignaient les lycéens de Rosa Parks pour un cross commun.

Dès 13h30, les 370 collégiens qui vont participer se rassemblent devant leur stand de départ. Matthieu, prof de sports, organisateur de la manifestation donne les consignes : chaque élève devra accomplir le plus de fois possible une boucle d’un peu plus de 650 mètres.


A 14h00 précises, les coureurs s’élancent. La joëlette d’Alex, pilotée par Quentin ne va pas démériter car au final, elle aura fait 16 tours !








Les collégiens organisent les relais à l’avant de la joëlette, lors des passages au stand.Tout se fait, dans la joie et la bonne humeur. Ce sera une première parfaitement réussie et en plus avec le soleil.



Rendez-vous le 06 juin pour les résultats et récompenses pour les élèves et classes les plus solidaires. Un grand bravo à Matthieu pour cette organisation parfaite.

Partager

Autour de Saint Véran (Beaujolais) le 28 avril 2019

La pluie du matin, n’arrête pas le pèlerin, dicton bien connu des randonneurs Handi Cap Evasion. Le départ de Saint Véran se fera donc sous une petite pluie qui oblige à sortir les capes, pour la trentaine de randonneurs venus partager cette journée de plein air avec Sophie, Victor, Eric, Joël, Madeleine et Henri.

Un fidèle groupe du Club Alpin Français Nord Isère est venu, comme chaque année, apporter leur aide. Lucien, notre guide, nous incite à ne pas traîner car la boucle du jour, fait 15 km et 400 m de dénivelé.Tout commence par des montées sur de petites routes et des sentiers entre vignobles et forêts de conifères. Le terrain n’est pas trop difficile, même si parfois les roues dérapent un peu dans la boue. Cela permet aux nouveaux de découvrir sans trop de stress le pilotage des bolides.
Et toujours, selon Lucien :
Départ de Saint Vérand village du Beaujolais des Pierres Dorées,(altitude 389m), montée progressive jusqu’au château de La Garde altitude 480m,difficulté croissante pour atteindre le Crêt des Ferrières (lieu du pique-nique) altitude 620m







Pause casse-croûte, toujours bien appréciée, en bordure de forêt. Quelques gouttes s’invitent et nous incitent à ne pas trop traîner. La joyeuse troupe reprend son chemin avec cette fois de belles descentes à travers la forêt de Brou. Il faut parfois une équipe de nettoyage pour enlever les branches laissées par les forestiers en travers du chemin.

La météo devient plus clémente et tout à coup, le paysage s’ouvre sur les collines recouvertes de vignobles mais aussi sur les différents massifs qui nous entourent.
Halte à la Croix de Brou pour découvrir le paysage en direction de la vallée de la Saône. Petite pause près de la ferme de Lérieux où chacun essaie de découvrir les fameux 17 clochers que nous sommes censés apercevoir. Lucien, reconnaît qu’il faudra revenir pour la vue sur le Mont Blanc.




Comme le groupe est efficace, les 15 km sont bouclés vers 16h00 et cela nous permet de prolonger la journée avec un sympathique goûter offert par le CAF du Nord-Isère.




A la prochaine sortie à Chiroubles ou en séjours pour certains.

Partager

Marathon de Paris : un défi à joëlette

C’est une histoire familiale, une histoire d’amitié, de solidarité qui prend naissance lorsque Sandrine et Alex montrent à leur famille la vidéo tournée sur le séjour Thabor auquel ils ont participé l’été dernier.

Alors, pourquoi pas participer à la grande fête du Marathon de Paris ?
Au départ, un pari fou que s’est lancé un cousin d’Alex "Alban" et un groupe d’amis marathoniens de 31 personnes provenant majoritairement d’Annonay dont Jean-Philippe et Marc initiateurs de ce projet. Tout était prévu et bien organisé : des casquettes roses confectionnées avec l’inscription "Alex Sandrine" afin de rester groupiii.
La classe !


Se sont rajouté au groupe : toute la famille Duchamp (oncles/tantes, cousins/cousines...) représentant une vingtaine de personnes, qui se sont relayées sur les 42 kms du parcours, selon les capacités de chacun.

À l’issue de la course, toute l’équipe et nos 2 joëlettes ont franchis la ligne d’arrivée tous ensemble. Annonce au micro, sous les applaudissements des spectateurs.




Quelques chiffres : 60 000 coureurs au Marathon de Paris, 47 000 ont franchis la ligne d’arrivée.
Nous sommes partis à 10h10 et nous avons mis 5h46 mn.
Météo : beau temps mais pas chaud

Une belle aventure et des images inoubliables !

Sandrine

Partager

Page 1.75