Le 12 mai à Valgorge...

Compte rendu rando joëlette
12 mai à Valgorge

Attention, l’antenne d’Ardèche a mis les bouchées doubles pour le mois de mai…

Hé oui, malgré le petit nombre, nous sommes toujours autant passionnés et volontaires.

Nous nous sommes retrouvés à deux reprises, le mercredi 8 mai à Beaulieu et ce dimanche 12 mai à Valgorge dans le cadre du mois de la randonnée initié par la Communauté de commune de la vallée Beaume-Drobie.

Ce 12 mai, nous avions rendez vous pour 9h à la salle des fêtes du village situé à 600 mètres d’altitude.
Au début, le temps n’était pas très rassurant mais nous n’avons pas baissé les bras. Dès notre arrivée avec Roselyne, nous nous sommes attelées à installer le stand HCE et accueillir les premiers marcheurs.

En attendant le reste des accompagnateurs, nous en avons profité pour nous faire prendre en photo…regardez moi ces stars !!


La troupe HCE au complet et le soleil faisant son apparition, nous étions prêts pour accompagner les randonnées organisées.

Roselyne est venue avec nous sur la balade du matin. Nous avons emprunté une partie du sentier des druides. C’était une petite randonnée avec un peu de dénivelé, des passages caillouteux et 2 traversées de ruisseaux.

L’après-midi, nous avons repris le même sentier. Nous avons accueilli un jeune homme de la Maison d’accueil spécialisé, Les Genêts d’or situé sur Valgorge.








La journée s’est très bien déroulée. Le jeune homme de la MAS était des plus heureux ! Son sourire au cours de la randonnée nous a tous comblés.

Encore une belle journée de passée…

Partager

Le 1er Mai, HCE avait rendez-vous

MOIS DE LA RANDO
Journée du 1er Mai

Le 1er Mai, HCE avait rendez-vous à Beaulieu, pour le mois de la randonnée, organisé, comme chaque année, par Découvrir en Marchant. Nous avons été accueilli par le Maire, qui offrait le café.

Puis plusieurs groupes se sont formés pour chacune des différentes randonnées organisées.

Un autocar nous attend pour rejoindre le lieu de départ de la rando.

Les équipes se préparent : destination le Col de la Serre.

Nous attaquons l’ascension dans de beaux paysages.



L’ambiance est bonne, content d’être tous ensemble. La montée se fait avec des explications de botanique et des arrêts photos.

Nous empruntons un chemin caillouteux à flanc de colline, qui débouche sur un belvédère.

Nous avons une splendide vue sur la vallée (Bessas).

Puis après une pause, nous reprenons le chemin du retour qui nous conduit sur le lieu du pique-nique, où tous les randonneurs se retrouvent.



Nous repartons en rando avec trois joelettes.

Départ commun avec les randonneurs à bâtons, direction la plaine de Berrias.

Parcours plus que tranquille pour des randonneurs aguerris, nous arrivons devant une immense bâtisse : la commanderie de Jalès.

A 15h nous avons rendez-vous avec Claudine. Celle-ci nous explique l’histoire liée à ce lieu. Munie d’un plan elle nous explique les différentes étapes de la construction et de la vie de cette commanderie.

Aujourd’hui encore les recherches continuent pour comprendre cet espace si particulier. La première construction date de 900 ans, occupée par des templiers et des paysans pour les nourrir.




Passionnée de ce lieu, Claudine nous guide à travers les différents bâtiments et répond à toutes nos questions avec précision.




Au XIV siècle ce sont les Hospitaliers de l’ordre de Saint Jean de Jérusalem qui occupent les lieux, c’est le temps des croisades.

Claudine nous emmène dans les différentes pièces accessibles : la chapelle, le cellier, la cour intérieure avec un puits…

Actuellement, les bâtiment sont en propriété privée sur deux ailes, le CNRS occupe une grande partie des lieux et petit à petit le Département de l’Ardèche rachète et rénove ou consolide ce qui est possible.
Claudine, passionnée, nous tient en haleine et répond à toutes nos questions pendant près de deux heures !

Nous la remercions et curieux de savoir d’où lui vient cet engouement, elle nous avoue qu’elle n’est ni guide, ni historienne, simplement enseignante à la retraite.

Pour ceux qui ne retiennent rien de l’histoire, comme moi, nous apprécions les qualités humaines de cette belle rencontre.

Comme nous n’avons plus le temps de continuer la rando qui était prévue, nous rentrons au « camp de base » où déjà beaucoup de participants sont partis.

Une fois de plus nous faisons le bilan d’une journée réussie avant de nous séparer pour de nouvelles aventures.

Partager

Mois de la rando, en Cévennes d’Ardèche


HCE 07 sera présent pour « le mois de la rando. », en Cévennes d’Ardèche.

- Le 1er mai à Beaulieu
- Le 12 mai, à Valgorge : On recherche des accompagnateurs joëlettes.

Nous tiendrons notre stand et proposerons des randos (déroulement des journées sur le flyer)

Pour vous inscrire, contacter :
- Pascal Masselot 04 75 94 29 58
- Béatrice Racapé 06 68 04 08 93

Partager

Les Tétines de Vernon

Le 5 mars à 9h30, nous avions rendez-vous sur Joyeuse, un village en pierres à proximité du Tanargue. Nous avons réussi à réunir un grand nombre de volontaires composés de personnes aguerries et débutantes pour encadrer 4 joëlettes.
Après une petite formation aux nouveaux arrivants, nous voilà prêts pour le départ. Objectif de la journée : les tétines du Vernon.
Nous commençons par traverser la rivière « Labeaume ». Un sentier relativement plat mais de courte durée. Et oui, nous nous rapprochons très vite du relief, prêts à gravir les dénivelés. Le parcours se poursuit dans de beaux paysages de vignes et d’oliviers. Nous profitons d’une pause pour admirer les sommets qui se dessinent au loin.
Nous attaquons une calade, pour continuer dans les bois. A la sortie, des groupes s’organisent pour un passage étroit et difficile. L’émotion est au rendez-vous. Les passagers font entièrement confiance aux accompagnateurs. La formation pour les débutants est très riche. Nous continuons ensuite dans les sous-bois,pour arriver à Vernon où nous partageons le pique-nique bien mérité.
Après le repas, nous nous dirigeons vers les tétines . Ce toponyme "tétines" évoque de curieuses formations géologiques : sur des dalles de grès, certaines parties érodées sont en forme de monticules. Encore aujourd’hui, les scientifiques n’arrivent pas à donner d’explication prouvée à cette formation naturelle du relief. Au pied de ces tétines, nous avons une vue imprenable sur la rivière de Labeaume.
Après un temps de découverte, nous repartons pour attaquer le chemin du retour sur un sentier large, caillouteux par moment mais en descente.
Nous arrivons 30 minutes avant la tombée de la nuit.

C’était une journée très riche humainement et physiquement. Nous nous sommes quittés avec le sourire et contents de notre journée…

Partager

Saint Paul Le jeune - La chapelle St Sébatien (Courry) - 3 février 2019

Tous au rendez vous fixé à 9h30 devant la pharmacie de St Paul le Jeune : Monique, David, Michel, Fanny, Roselyne et Béa ..

L’aventure vers la chapelle St Sébatien commence, Roselyne bien emmitouflée, le vent est frais !

Sus aux grès de St Paul, chemin des crêtes sous les pins, jolie calade

Traversée de la route de Gagnière, la vue se dégage et nous pouvons admirer le Mont Lozère !

Nous gravissons le chemin du moine Alexis, non pour faire du parapente mais pour admirer ce lieu construit par les habitants pour remercier la Vierge de les avoir épargnés de la peste... Marseille n’est pas loin ! Magnifique panorama de 360°.

Arrêts aux 2 tables d’orientation, exercices descente et ascension de marches

Le chemin qui nous attend pour rejoindre la plaine est bien costaud, technique comme les aime Monique ; Roselyne garde le sourire ! Faut dire que Michel est bien en forme, les blagues fusent !

Une fois dans la vallée bien ventée, passage dans un cours d’eau... pieds trempés pour certains !
Aïe, problème : la joëlette à plat ! Ouf, la pompe est là ! Pendant que je regonfle... d’autres admirent le Serre de Barre

Joëlette en état, nous partons nous mettre à l’abri pour manger et réparer !
Mais on a crevé !
Roselyne garde son sourire !

Galère, nous avons tout, sauf la bonne clé : celle de la trousse est trop petite... Alors nous regonflons pour rejoindre la goule de Sauvas. La joëlette n’ira pas plus loin, une autre va la remplacer, St Paul n’est pas loin !

Nous pouvons finir la rando par le chemin des dolmens et nous nous offrons à St Paul un bout de tunnel, merci Lionel pour le tuyau ! Rayonnants nous étions , journée réussie ! Trop trop bien !!!

Partager

Page 1.25