Sortie hivernale avec des jeunes du CMI à Montrodeix

Montrodeix, place du village, le 7 janvier 2009 à 14h30. Ciel gris, vent faible mais frisquet. Il fait –6 °C. Une douzaine d’accompagnateurs sont sur place.

Coup de fil de Laurence : « les enfants viennent tout juste de sortir de table du repas de nouvel an, nous serons là dans une demi-heure ». Effectivement, elle arrive en trombe à l’heure dite. Constance, Mathilde, Kheda sont vite installées sur leurs joëlettes et sérieusement emmitouflées.


Jessica et Nicolas, bien couverts, se réchaufferont en marchant. Un bout de route, puis un chemin couvert d’une légère couche de neige et par endroits de glace.

On monte en direction de Laschamps, Arrêt à une bifurcation : on revient par le plus court chemin ou pas ?


Kheda a froid aux pieds mais peut encore tenir une petite heure. On poursuit donc sur le flanc du puy de Marmoison, on coupe la nationale, on fait du sous-bois « tout-terrain » pour retrouver un chemin qui mène à Enval. A la fontaine, l’eau coule à travers un tube naturel de glace, c’est très joli.

De là on retourne par une petite route jusqu’à Montrodeix, Jessica en joëlette et Kheda à pied. A l’arrivée, il fait – 7 °C. La balade a duré 1h45, les jeunes ont tous bien résisté au froid. Revenus au CMI, ils n’en apprécieront que mieux le confort de leur centre !

Georges Saut

Note de Laurence : des bottines en laine de mouton sont en cours de réalisation pour enfiler par dessus les chaussures. La partie la plus faible et plus fragile des enfants en joëlette, c’est les pieds. Malgré le grand froid, les enfants ne reculent pas et affrontent une fois de plus les difficultés, car ils en retirent toujours des bénéfices : la joie de sortir et d’admirer des paysages féeriques de la neige en montagne, des arbres givrés.

Partager

L’antenne du Puy-de-Dôme

Son organisation et ses moyens

Georges Saut et Jean Ménard ont créé l’antenne en 1997.
L’animation est faite par un comité d’une dizaine de personnes.
Le parc de six joëlettes avec une remorque pour le transport, le tout acquis grâce à l’aide financière d’une entreprise, d’associations et de clubs philanthropiques, est entretenu et renouvelé grâce à la compétence de Bernard Delaigue.

L’antenne a organisé en 2008 la fête des 20 ans de l’association, avec une cinquantaine d’équipages joëlette pour une randonnée d’orientation haute en couleur

et notre super-intendant Isidore a crée la surprise avec sa joëlette en nougatine sur le gâteau !!

La même année, le projet d’une Grande Traversée des Volcans (GTV) itinérante, avec 6 équipes se passant le relais chaque semaine, est lancé avec le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne.

Les participants

- Une trentaine d’accompagnateurs réguliers.
- Une centaine de personnes qui ont participé au moins à une sortie.
- Environ 25 personnes handicapées, adultes ou enfants.
- Plusieurs dizaines de personnes qui ont pris contact pour manifester leur soutien à l’association.
- Une vingtaine de participants aux séjours d’été.
- Notre convention signée avec l’université Blaise Pascal permet aux étudiants en licence SCIENCES ET TECHNIQUES PHYSIQUES ET SPORTIVES (STAPS) de valider des "unités d’enseignement libres" : ils s’engagent à participer à un séjour Handi Cap Evasion d’une semaine (l’année L2), et à plusieurs sorties locales réparties sur les années L2 et L3.

Ses activités

- 25 à 30 sorties dans l’année, dont une quinzaine le mercredi après-midi avec les jeunes de l’Institut d’Education Motrice du Centre Médical Infantile (CMI) de Romagnat. Quelques sorties sont organisées en liaison avec d’autres associations de randonneurs.
- 2 week-ends par an : dans le Massif du Sancy (avec la neige), dans le Cézallier, le Causse Sauveterre....
- 1 mini séjour avec une nuit en gîte et une nuit en bivouac a été testé avec succès en 2010, puis reconduit en 2012 avec deux nuits en gîte.
- Organisation de manifestations destinées à faire connaître l’association : "Rand’Evasion" (randonnée dans le Parc des Volcans au profit de l’association), concert de jazz, présentation dans divers établissements scolaires ou universitaires, présence dans des foires et des salons consacrés au voyage et à la randonnée.

Vos contacts

Manuel ENTRADAS

Tél : 04.73.90.44.25 Portable : 06.29.35.53.00

eMail : manuel.entradas@sfr.fr

Partager

Sur les traces des Chartreux en Combrailles

Ce samedi 21 avril 2007 fut une grande après-midi de randonnée, 6 heures et 300m de dénivellée positive, se terminant au bord de la Sioule, paradis des pêcheurs de truites.
Départ du magnifique site de Montfermy, près de l’église romane, dans les gorges de la Sioule.
Nous remontons la rive droite de la rivière, puis le ruisseau de Mazière pour atteindre un plateau typique des Combrailles offrant de belles vues sur la Chaîne des Puys et les Monts-Dore. Après avoir passé le bucolique vallon de la Ganne Morand, nous descendons vers les gorges de la Sioule pour atteindre l’ancien prieuré de la Chartreuse Port Sainte Marie. Une pause pour recharger nos batteries,

et nous rejoignons le bord de la rivière par le GR4.

Là il faut faire passer les joëlettes au dessus du pont
pour déboucher sur la belle cascade de Montfermy.

Merci à Eric pour nous avoir fait découvrir ce beau parcours, et au revoir aux nouveaux accompagnateurs venus se joindre à nous : Manuela, François, Julien, Pascal, Patrice, Catherine...

Partager

Les étudiants découvrent la joëlette

Tout étudiant préparant la licence peut valider une Unité d’Enseignement libre en s’engageant dans le fonctionnement d’une association. Handi Cap Evasion a reçu l’agrément de l’Université Blaise Pascal de Clermont Ferrand pour participer à ce dispositif. Emilie, Marion et Séverine ont accepté cet enjeu : après une bonne intégration dans nos randonnées locales, le point fort de leur expérience a été leur participation au séjour des Massifs Provençaux en 2006.

Voici le témoignage de Pascale, passagère joëlette sur ce séjour.

« J’appréhendais mon premier séjour Handi Cap Evasion : je suis très entourée dans ma vie de tous les jours et craignais de ne pas pouvoir passer une semaine avec des personnes qui m’étaient étrangères. Mais dès le premier soir, j’ai rencontré une famille, et Emilie, Marion et Séverine y ont joué un rôle important : leur jeunesse, leur volonté de bien faire, leurs facultés d’adaptation et leur bonne humeur en sont la raison. D’autant plus que nous partagions la même chambre et qu’elles avaient la lourde tâche de me préparer : cela rapproche donc… La liberté pour tous, slogan de Handi Cap Evasion, a un prix, et les randonnées ont été longues et fatigantes. Mais que d’efforts déployés et que de progrès ! Devant la joëlette, derrière, sur les côtés, en cordée… la joëlette n’a plus de secrets pour elles ! Je les remercie du fond du cœur pour tout ce qu’elles m’ont permis de découvrir et tous ces moments partagés. »

Partager

Découverte nature pour Benjamin

Benjamin, jeune handicapé a pu participer, avec sa classe, à une sortie nature grâce à l’association Bio Sphère Environnement basée à St Didier sur Rochefort (42) et à notre antenne du Puy de Dôme. Voici le communiqué de presse transmis par Cécile Crozet, médiatrice patrimoine naturel :

Les handicapés n’ont plus de limites !

Grâce aux associations « Handi Cap Evasion » et « BioSphère Environnement », un élève handicapé de primaire a pu effectuer une balade de découverte de la forêt avec le reste de la classe.

Lundi 29 mai 2006, une classe de primaire de Saint-Germain-Laval a débuté un séjour scientifique sur le thème de l’eau au Col de la Loge, avec BioSphère Environnement, une association menant des interventions de découverte du patrimoine naturel du Forez. Un des élèves, Benjamin, atteint d’ostéochondrie, a pu suivre la première balade de 6 km au milieu de ses camarades. En effet, il a bénéficié d’une aide de l’antenne régionale du Puy-de-Dôme d’ Handi Cap Evasion (HCE 63) par l’intermédiaire de Jean Ménard, qui a prêté et mené pour l’occasion une Joëlette, une chaise à porteur montée sur une roue et suspension. Cette invention est due à Joël Claudel, fondateur en 1988 de Handi Cap Evasion, qui a conçu cet engin pour son neveu myopathe.

La balade s’est déroulée dans le brouillard et sous la pluie, mais le temps n’a cependant pas entamé le moral des accompagnateurs et des élèves qui ont pris soin de Benjamin tout au long du parcours. Les enfants ont ainsi pu découvrir les secrets de la forêt ainsi qu’un milieu écologique tout à fait particulier, la tourbière de la Sagne Bourrue.

D’habitude utilisée pour des randonnées plus longues en France et dans le monde, c’est la deuxième fois que HCE 63 prête une joëlette pour un élève. Pour les deux médiateurs de BioSphère Environnement, c’était l’occasion de transmettre leur savoir à l’ensemble de la classe, y compris avec Benjamin, que son handicap n’a pas empêché de profiter de ces journées pédagogiques. Humides mais souriants, les élèves pourront tous partager sans exception le souvenir de cette balade.

http://hce63.org

http://www.biosphere-environnement.com

Cécile Crozet, Sylvain Berthomier.

Partager

Page 3.25